Marine Le Pen souhaite que 2018 soit "l'année de la refondation" du FN

Marine Le Pen souhaite que 2018 soit "l'année de la refondation" du FN
La présidente du FN a salué une année politique "historique" (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 31 décembre 2017 à 16h06

La présidente du Front national a publié une vidéo sur les réseaux sociaux pour souhaiter une bonne année à ses militants et aux Français en général.

"Chaque année qui passe permet de construire la suivante. 2017 fut une année très politique et même pour beaucoup de Français trop politique", déclare tout d'abord Marine Le Pen, qui a remporté 33,7 % des voix au deuxième tour de l'élection présidentielle.



Dans une vidéo de près de 4 minutes, la fille de Jean-Marie Le Pen revient ensuite sur les évènements marquants de l'année écoulée, à commencer, selon elle, par "l'horreur du terrorisme islamiste".

En 2018, elle espère donc voir "l'éradication implacable des groupes monstrueux qui ont commandité ces abominables crimes contre l'humanité".

"2018 UNE ANNÉE DE REFONDATION"

En matière de politique française, Marine Le Pen souligne une année "marquée par une recomposition historique de notre vie politique". "Dans sa grande sagesse collective, le peuple a cassé le balancier qui rendait obligatoire la fausse alternance entre des partis en réalité d'accord sur l'essentiel", poursuit la présidente du Front national.

"2018, année sans élection, sera pour nous une année de travail, de remise en ordre et de refondation", promet Marine Le Pen, qui invite tous les électeurs à participer à cette fameuse refondation. "Notre ambition est de pouvoir ouvrir ce nouveau Front à tous ceux qui comme nous ont la France au coeur", affirme-t-elle.

LES RÉGIONALES DE 2019 DANS LE VISEUR

La présidente du Front national dénonce la construction d'une société "pour les forts" et "pour les très riches". À l'inverse, elle affrirme que l'ambition de son parti est de "regrouper tous les Français de toutes les origines".

Enfin, Marine Le Pen fait une allusion au nouveau gouvernement autrichien. "Sur tout le continent se lèvent avec nous, Français, des peuples frères d'Europe qui aspirent à défendre leur pays", déclare-t-elle alors que l'extrême-droite vient de faire un retour très remarqué dans le gouvernement autrichien mi-décembre.

Une extrême-droite autrichienne avec laquelle Marine Le Pen compte s'unir pour les élections européennes de 2019 afin de "construire cette nouvelle Europe qu'attendent les peuples épris de leur souveraineté".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.