Marine Le Pen n'a plus droit de cité en Ukraine

Marine Le Pen n'a plus droit de cité en Ukraine
Marine Le Pen le 4 janvier 2017 à Paris.

Orange avec AFP, publié le jeudi 05 janvier 2017 à 09h53

Persona non grata ! Marine Le Pen s'est mis à dos le gouvernement ukrainien, à tel point que la patronne du FN est désormais interdite de séjour en Ukraine. En cause ? Ses propos sur BFMTV concernant l'annexion de la Crimée par la Russie en mars 2014, une annexion que Marine Le Pen a jugé "pas illégale".

La réaction de Kiev n'a pas tardé. "En tenant des propos qui relayent la propagande du Kremlin, la responsable politique française a manqué de respect à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine, et a totalement ignoré les principes fondamentaux du droit international", lit-on dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères, publié mercredi 4 janvier et relayé par Reuters. "A ce propos, nous rappelons que les déclarations et les actes de ce type auront nécessairement des conséquences (...)", ajoute le ministère.

MARINE LE PEN VEUT-ELLE PLAIRE À MOUSCOU ?

Mardi 3 janvier, Marine Le Pen a affirmé : "Je ne crois absolument pas qu'il y a eu une annexion illégale : il y a eu un référendum, les habitants de Crimée souhaitaient rejoindre la Russie". "Je ne vois pas ce qui justifie de remettre en cause ce référendum", a-t-elle asséné. La Crimée fait-elle selon elle partie intégrante de la Russie ? "Oui", répond sans ciller la candidate FN à l'élection présidentielle.

La Crimée a été annexée par la Russie après une intervention miliaire suivie d'un référendum qui a entériné son rattachement à Moscou. L'annexion de la Crimée par la Russie n'est pas reconnue par la communauté internationale et a engendré des sanctions de l'Union européenne contre la Russie.



Marine Le Pen, qui a bien du mal à trouver des financements pour sa campagne présidentielle, espère-t-elle un nouvel emprunt russe en vue de la présidentielle de 2017 ? Dans son édition du mercredi 21 décembre, Le Canard enchaîné affirmait que le FN avait demandé un prêt de 30 millions de dollars (28,8 millions d'euros) à une banque russe. Une information démentie par les cadres du FN.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
136 commentaires - Marine Le Pen n'a plus droit de cité en Ukraine
  • je suis entièrement d'accord avec marine lepen. il faut renverser le sysème

  • Et la France, est elle d'accord pour rendre la Savoie aux Savoisiens ? la Bretagne aux Bretons ? ......

    Et la réunification de la Catalogne Nord et Sud, du Pays Basque....

  • pas grave
    il y a d'autres endroits plus ensoleillé

  • Bravo Mme Le Pen! Je ne partage pas votre projet présidentiel, mais sur le cas de la Crimée je vous applaudis! la Crimée avait été donnée en 1953 à l'Ukraine par Krouchtchev, ukrainien de naissance, fort de son nouveau pouvoir absolu. La Crimée a en fait toujours été russe!
    Mais j'irai plus loin: l'Ukraine est un fantasme, car elle n'a jamais existé (sauf en 1917-18, dans le cataclysme de la fin de la 1e guerre mondiale et de la révolution bolchevique): donc si la Russie envahissait l'Ukraine, source de la naissance de la Russie (Kiev et Novgorod), çà ne me choquerait pas.
    Vive la grande Russie et vive l'Europe de l'Atlantique à l'Oural!

    Tsariste ou Stalinien ? En tout cas émule du KGB Poutine!

  • l ukraine
    combien de divisions