"Marine Le Pen n'a aucune chance d'être élue présidente de la République", estime Nadine Morano

"Marine Le Pen n'a aucune chance d'être élue présidente de la République", estime Nadine Morano
Nadine Morano, le 24 avril 2017, à Paris.
A lire aussi

, publié le vendredi 19 juin 2020 à 11h19

"On ne peut pas mettre entre les mains de Marine Le Pen l'avenir de la France", a jugé vendredi matin sur BFMTV Nadine Morano.

Tout comme Robert Ménard, Nadine Morano pense que Marine Le Pen "n'a aucune chance d'être élue présidente de la République". Pour l'eurodéputée Les Républicains, la présidente du Rassemblement national "incarne encore le ras-le-bol, la contestation. Elle n'incarne pas une forme de proposition crédible".



"Robert Ménard le disait hier à votre micro, son programme économique est une hérésie", a insisté l'élue sur BFMTV vendredi 19 juin. "Elle est l'anti-construction pour la France. On ne peut pas mettre entre les mains de Marine Le Pen l'avenir de la France. Ce n'est même pas crédible", a martelé l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy.

Robert Ménard avait expliqué la veille qu'il s'opposait au match annoncé entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron en 2022. "Je ne veux pas me résigner à une défaite annoncée de Marine Le Pen" , a expliqué le maire de Béziers, élu en 2014 avec le soutien du Front national estimant qu'elle perdrait "bien sûr". "Elle est la garantie, l'assurance-vie de M. Macron, elle est la certitude pour M. Macron qu'il sera chef de l'Etat et je ne veux pas ça", a poursuivi l'ancien journaliste, prenant une fois de plus ses distances avec le parti de Mme Le Pen.

Une alliance entre Les Républicains et Robert Ménard, qui appelle à un autre rassemblement ? "Nous on se parle régulièrement", a répondu Mme Morano, expliquant qu'elle était en désaccord avec lui sur les partis politiques, jugeant à l'inverse du maire de Béziers, que "les partis politiques ont un rôle majeur". 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.