Marine Le Pen ira à la marche blanche en mémoire de l'octogénaire juive assassinée

Marine Le Pen ira à la marche blanche en mémoire de l'octogénaire juive assassinée

Marine Le Pen le 10 mars 2018

AFP, publié le mercredi 28 mars 2018 à 09h53

La présidente du Front national Marine Le Pen participera avec d'autres élus de son parti à la marche blanche organisée mercredi soir en mémoire de Mireille Knoll, une octogénaire juive dont le meurtre a ravivé les inquiétudes sur l'antisémitisme en France, a annoncé le FN.

"Marine Le Pen, les députés et élus du Front national, ainsi que de très nombreux militants, marqués par ce meurtre infâme, participeront à la marche blanche organisée à Paris en mémoire de Mme Knoll", a écrit le FN dans un communiqué.

Le parti explique sa décision par le fait que le fils de Mireille Knoll, Daniel Knoll, "s'est démarqué de la position sectaire du Crif", le Conseil représentatif des institutions juives de France, qui avait dit mardi soir que le FN et la France insoumise ne seraient pas "les bienvenus" à cette marche.

Selon le FN, Daniel Knoll a appelé "tout le monde, sans exception, à participer à la marche blanche. Il s'est déclaré +absolument pas sur la même ligne que le Crif+, qui a cru pouvoir briser l'unité nationale en écartant le Front national, lequel alerte et dénonce depuis des années la montée de l'antisémitisme islamiste".

Mardi, Mme Le Pen avait indiqué qu'elle ne viendrait pas à cette marche en raison de la position du Crif. "Sinon je serais bien évidemment allée à cette marche blanche avec d'autres députés FN", avait-elle déclaré à l'AFP.

Le président du Crif a estimé mercredi que les antisémites étaient "surreprésentés" à l'extrême gauche et à l'extrême droite pour justifier son refus de voir les Insoumis et le FN participer à la marche blanche. "La surreprésentation des antisémites tant à l'extrême gauche qu'à l'extrême droite rend ces deux partis infréquentables", a réaffirmé Francis Kalifat jeudi matin sur RTL.

De très nombreux partis politiques ont indiqué qu'ils participeraient à cette marche.

Jean-Luc Mélenchon avait fait savoir mardi qu'il prévoyait d'y aller aussi.

Le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux et le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb se joindront également au cortège.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
59 commentaires - Marine Le Pen ira à la marche blanche en mémoire de l'octogénaire juive assassinée
  • placide33 je suis d'accord avec vous nous sommes en France QUOI QUE ?

  • elle peut y aller la pauvre avec la protection quelle avait et des sacrés mecs pas de crainte pour sa personne

  • elle à raison ! que je sache le fn na jamais assassine de juif .

  • Ratissage électoral.
    Elle n' a mème pas le courage de ses convictions profondes.
    Le fn a toujours et restera toujours anti sémite.
    Mis ce n' est peut- être qu' un ""détail"" comme disait papa.

    Le FN n'est pas et ne sera jamais antisémite.

  • avatar
    artefact  (privé) -

    le crif revendique le respect de l'autre et pratique la division a grande échelle . Le président du consistoire devrait lire le livre : vous n'aurez pas ma haine