Marine Le Pen et Eric Zemmour : le débat de la discorde

Marine Le Pen et Eric Zemmour : le débat de la discorde
Marine Le Pen, le 4 juillet 2021, à Perpignan

publié le vendredi 03 septembre 2021 à 16h40

Robert Ménard souhaite inviter la candidate à l'Elysée et le chroniqueur pour une rencontre. Si les deux protagonistes s'accordent sur le principe, la question d'un débat public divise.

"Eric Zemmour n'est pas notre adversaire".
Marine Le Pen et son entourage ont accueilli favorablement la proposition du maire de Béziers Robert Ménard, également ami d'Eric Zemmour, qui a proposé vendredi 3 septembre que la candidate à l'Elysée et le polémiste viennent "discuter" dans sa ville.

L'offre a été acceptée par l'écrivain et chroniqueur, qui s'est dit favorable à un débat public. La présidente du Rassemblement national déclare pour sa part avoir "accepté l'invitation" pour un "dîner", mais refuse la perspective d'un débat. "J'irai dîner à Béziers avec Robert Ménard et Eric Zemmour", affirme t-elle à RMC-BFMTV.

"Cuisine politicienne"

L'entourage de Marine Le Pen,indique que la candidate "n'avait jamais refusé de discuter avec quiconque" mais que la proposition de Robert Ménard portait sur une "discussion autour d'une table" pas sur "un débat" public. Dans la foulée, l'entourage d'Eric Zemmour a indiqué que le polémiste était "d'accord pour un débat mais pas pour des magouilles d'arrière-cuisine". "Non à la cuisine politicienne, oui au débat démocratique", a-t-on ajouté

La cheffe du RN et le journaliste controversé de CNews, pour qui Marine Le Pen "ne gagnera jamais" en 2022 et qui pourrait aussi se présenter, "sont suicidaires. Il faut qu'ils arrêtent de se tirer dans les pattes les uns et les autres", avait affirmé dans la matinée Robert Ménard, à l'antenne de RMC-BFMTV Robert Ménard. "Marine et Eric, je leur dis: 'Venez à Béziers, et on discute', parce que je suis ami avec les deux", avait ajouté l'édile". "Eric Zemmour n'est pas notre adversaire. Notre ennemi, c'est Emmanuel Macron", a répondu l'entourage de Marine Le Pen, selon des propos relayés par BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.