Marine Le Pen "devrait faire la chasse aux mauvais génies", estime Gilbert Collard

Marine Le Pen "devrait faire la chasse aux mauvais génies", estime Gilbert Collard
L'eurodéputé RN Gilbert Collard, le 1er octobre 2017.

, publié le lundi 03 août 2020 à 11h05

L'eurodéputé juge que la présidente du Rassemblement national est la mieux placée pour remporter l'élection présidentielle "à condition qu'elle prenne elle-même toutes les décisions".

Evincé de la stratégique commission d'investiture du Rassemblement national, alors que le parti se met en ordre de bataille pour les prochaines régionales, Gilbert Collard assure ne pas en vouloir à Marine Le Pen. "Ces commissions je n'y allais jamais.

J'y ai mis les pieds une fois en sept ans. Ca m'est indifférent", explique-t-il lundi 3 août sur RTL. Marine Le Pen "sait que je m'en fous, je n'y vais pas", insiste-t-il. "On peut diriger sans être dans une commission", estime-t-il par ailleurs, assurant être "bien au Rassemblement national".


 

L'eurodéputé regrette néanmoins de ne pas avoir été prévenu et d'avoir appris cette information par voie de presse et dénonce des méthodes de "gougnafier". "Je vais démissionner du bureau national (la direction du parti, NDLR). La lettre part demain. Comme ça, ils n'auront pas à me virer", a-t-il par ailleurs confié dans la foulée au Figaro, qui avait dévoilé l'information. Avant d'être rattrapé au vol par la présidente du parti, qui lui a confié la question de la culture en vue des élections présidentielles, a-t-il annoncé vendredi sur Twitter. Ce qu'il qualifie de "promotion". 



Gilbert Collard juge ainsi avoir toujours la confiance de Marine Le Pen. "Je ne crois pas qu'on a demandé ma tête", estime-t-il. "Il y a bien un enfoiré dans le coin qui a dû dire dans un coin 'il faut virer Collard' parce qu'il ne vient pas", concède-t-il néanmoins, en reportant la faute sur son entourage. Selon lui, la députée du Pas-de-Calais "devrait faire la chasse aux mauvais génies s'il y en a. Il y en a eu, Philippot par exemple à une époque".

L'élu juge que Marine Le Pen est la mieux placée pour remporter l'élection présidentielle pour le RN "à condition qu'elle prenne elle-même toutes les décisions". "Marine est une femme de décision, une femme de caractère. Elle est comme toute personne qui dirige et parfois, il faut le reconnaître avec l'épisode Philippot, on n'a pas forcément les meilleurs conseillers. Si elle arrive à imposer sa vision qui est excellente, elle peut et elle doit gagner", ajoute l'eurodéputé.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.