Marine Le Pen critique la "jeune Européenne de l'année", l'étudiante voilée lui répond

Marine Le Pen critique la "jeune Européenne de l'année", l'étudiante voilée lui répond
Marine Le Pen lors d'un meeting à Saint-Ebremond-de-Bonfosse, le 9 février 2019.

, publié le samedi 09 mars 2019 à 17h10

Marine Le Pen s'est insurgée après la désignation d'une jeune femme voilée, drapeau de l'Union brandi, et désignée "jeune Européenne" de l'année par une fondation allemande.

Pour l'année 2019, la fondation allemande Schwarkopf a élu Yasmina Ouirhane comme "jeune Européenne de l'année". La jeune femme de 23 ans a été récompensée pour son "engagement pour l'égalité pour les femmes et pour l'égalité des opportunités de participation pour les migrants en Europe" à travers son engagement "dans des projets avec les jeunes des quartiers défavorisés en France".

Elle a également bénéficié d'un chèque de 5.000 euros. 


Mais ce choix qui ne plait pas du tout à la présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, qui a ouvertement critiqué la jeune femme. "L'Union européenne assume ses choix. Le 26 mai, c'est vous qui devrez choisir  ! Pour nous, la promotion de l'islam radical c'est NON !!", a-t-elle ainsi écrit, le 6 mars, sur Twitter.

Une étudiante "brillante"

"En tant que fille d'une mère italienne et d'un père qui a immigré en Italie, j'ai lutté toute ma vie pour être intégrée et acceptée. Mon engagement pour la cohésion sociale a toujours été LAÏQUE et ces polémiques, racisme, haine ne font que renforcer mon propos", a répondu l'intéressée sur le réseau social, également ciblée par le maire de Béziers Robert Ménard. 

L'Institut d'Études Politiques de Bordeaux, où Yasmine Ouirhane est étudiante en quatrième année, a également réagi auprès de Sud Ouest : "Nous sommes très fiers du succès de cette étudiante brillante, extrêmement impliquée dans les associations étudiantes. Cette campagne de haine lancée contre elle va à l'encontre de nos valeurs et de notre charte. Yasmina a d'ailleurs très bien répondu dans son tweet sur son parcours".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.