«Marée populaire» : Castaner s'indigne d'une affiche dépeignant Emmanuel Macron en officier nazi

«Marée populaire» : Castaner s'indigne d'une affiche dépeignant Emmanuel Macron en officier nazi
Paris, le 26 mai 2018. «Marée populaire» : manifestation contre la politique d'Emmanuel Macron.

leparisien.fr, publié le samedi 26 mai 2018 à 18h44

«Jusqu'où iront l'indécence, la haine et la bêtise la plus crasse», a réagi le secrétaire d'État.

Plusieurs milliers de personnes ont défilé ce samedi après-midi en France lors d'une «une marée populaire» contre la politique d'Emmanuel Macron.

Tandis que les autorités ont noté plusieurs incidents à Paris et à Nantes, une affiche a vivement fait réagir sur les réseaux sociaux. Elle représentait Emmanuel Macron dans un uniforme SS, arborant une casquette siglée de dollars, un brassard «Medef» et une épaulette «Vinci».

L'image a déclenché la colère du secrétaire d'État chargé des Relations avec le parlement, Christophe Castaner : «Le président représenté en nazi avec brassard israélien [...] Jusqu'où iront l'indécence, la haine et la bêtise la plus crasse», a-t-il réagi.

Un symbole israélien qui n'est cependant pas visible sur l'image publiée sur les réseaux sociaux.

Le journaliste Jérémy Audouard estime que «France Insoumise tente le même parallèle que les jeunes écologistes belges avec leur ministre de l'Intérieur». En septembre 2017 en effet, le mouvement Ecolo J avait représenté Theo Francken en uniforme nazi, provoquant la colère des Belges.

Début mai, une enquête avait été ouverte après la pendaison d'un mannequin à l'effigie du chef de l'État à une potence en bois. Puis son embrasement. Sur BFMTV, Emmanuel Macron a réagi vendredi : «Je considère que les gens qui font ça manquent de dignité, ils ne proposent rien au pays. Ils ne veulent rien, ils veulent la grande violence, c'est tout. Je ne me retrouve pas là-dedans. Je suis toujours avec les Français en œuvrant pour les Français.»

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.