"Marche blanche" : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon quittent le cortège sous les huées

"Marche blanche" : Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon quittent le cortège sous les huées©Capture Le Huffington Post

Source Le Huffington Post, publié le mercredi 28 mars 2018 à 22h35

Le fils de Mireille Knoll voulait que cette marche blanche soit ouverte à "tout le monde". Une partie de la foule en a décidé autrement.

Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont reçu un accueil pour le moins hostile au sein du cortège en hommage à l'octogénaire juive assassinée, qui s'est rassemblé ce mercredi 28 mars.



Le leader de la France insoumise a été accueilli par de violentes injures. Sur les images partagées par des journalistes sur place, on peut voir le député des Bouches-du-Rhône se faire littéralement conspuer par une partie de la foule: "Mélenchon on t'encule! Mélenchon collabo!". Selon notre reporter sur place, l'ancien candidat à la présidentielle a dû quitter le cortège, sous escorte policière.

"Il ne faut pas confondre un petit groupe avec la masse des braves gens qu'il y a là. Ce n'est pas un sujet. La famille et tous les gens qui se sont regroupés savaient qu'on voulait être là avec eux. C'est ça qui compte. Pas une bataille rangée dans la rue. C'est dommage. Mais bon il faut le prendre avec philosophie et pas jeter de l'huile sur le feu", a réagi Jean-Luc Mélenchon.
La présence de la présidente du Front national a elle aussi provoqué des réactions hostiles. "Ça fait des années que nous luttons contre l'antisémitisme islamiste et nous avons parfaitement notre place ici", a déclaré Marine Le Pen sous les sifflets. Comme son homologue de la France insoumise, la députée du Nord -copieusement insultée- a également été écartée du cortège, avant de le regagner sous escorte moins d'une heure plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.