Manuel Valls : ses phrases qui ont crispé la gauche

Manuel Valls : ses phrases qui ont crispé la gauche©Le Parisien

Le Parisien, publié le lundi 05 décembre 2016 à 22h08

Alors que le Premier ministre vient d'annoncer sa candidature à l'élection présidentielle, le Parisien revient sur les déclarations de Manuel Valls qui ont fait jaser au sein de son propre camp.

En 2009 c'est au micro de Direct 8 qu'il provoquait la polémique.

La chaîne qui le suivait lors d'un déplacement avait capté des images de lui glissant : "Belle image de la ville d'Evry... Tu me mets quelques Blancs quelques +white+, quelques +blancos+", avait-il déclaré en riant dans la ville dont il a été maire pendant 11 ans.



Plus récemment c'est avec ses propos sur le voile qu'il avait échauffé les esprits dans son propre camp : "Sur la place des femmes nous ne pouvons transiger. Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre! C'est ça la République! C'est ça Marianne!", avait-il lancé dans un discours d'un meeting socialiste à Colomiers en août dernier en plein débat sur le burkini.
Malgré des positions parfois clivantes au sein de son camp, le futur ex-Premier ministre est donné favori dans les sondages à la primaire de la gauche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.