Manuel Valls moqué après son départ de la mairie de Barcelone

Manuel Valls moqué après son départ de la mairie de Barcelone
Manuel Valls, le 3 mai 2021, à Paris.

publié le samedi 29 mai 2021 à 09h52

L'émission satirique catalane Polònia a diffusé cette semaine un clip parodiant l'ancien conseiller municipal barcelonais, qui a annoncé la semaine dernière son départ de la mairie. Une plaisanterie pas vraiment au goût de l'ancien Premier ministre français.

Deux ans après son arrivée à la mairie de Barcelone, Manuel Valls a décidé de mettre fin à ses fonctions de conseiller municipal.

L'ancien Premier ministre français a en effet annoncé la semaine dernière au quotidien espagnol El Mundo qu'il comptait démissionner d'ici à septembre prochain, pour se consacrer à la France dans l'optique de l'élection présidentielle de 2022. Une annonce qui n'a pas manqué de faire réagir en Espagne, où Manuel Valls avait pourtant assuré lors de sa campagne électorale qu'il resterait à Barcelone, sa ville natale, "quoi qu'il arrive". 



Jeudi 27 mai, l'émission satirique Polònia a notamment salué ce départ, à sa façon. L'émission de la chaîne catalane TV3 a diffusé un clip parodique mettant en scène un sosie de l'ancien maire d'Evry sur l'air de "Moi Lolita" d'Alizée. "Moi je m'appelle Manuel Valls", chante le pseudo ex-conseiller municipal dans les rues de Barcelone.  "Je retourne à Paris, ça fait longtemps que je n'ai pas été au pouvoir / Je ferai ce qu'ils me diront de faire / Je peux être président ou chasse-gitans. Je peux fonder un parti. Peu m'importe qu'il soit de droite ou de gauche", entonne le comédien, d'après une traduction relayée par le HuffPost. 


On peut également voir le sosie de l'homme politique français crier son amour de la capitale catalane, alors qu'il confond tous les endroits les plus connus de la ville, ou encore adorer "l'orxata", une boisson typique de la région, alors qu'il mange un churros. 

La vidéo se termine par le faux Manuel Valls confondant la mairie de Barcelone avec le Parlement catalan. Lorsqu'un passant lui fait remarquer, il répond alors : "Je ne me souviens jamais, mais ça n'a plus d'importance, allez vous faire foutre!"

Une plaisanterie qui n'est pas du goût du principal intéressé, qui a ciblé la chaîne, "véritable machine de propagande au service de l'indépendantisme catalan". 


L'ancien chef du gouvernement avait laissé entendre ces derniers mois son retour dans l'Hexagone, notamment avec la sortie de son livre "Pas une goutte de sang français", qu'il qualifiait de "cri d'amour" pour la France. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.