Manuel Valls écorche le nom du président tunisien et l'appelle "zizi"

Manuel Valls écorche le nom du président tunisien et l'appelle "zizi"©Reuters

6Medias, publié le mardi 29 novembre 2016 à 14h20

En visite à Tunis, le Premier ministre a écorché le nom de Béji Caïd Essebsi, lui donnant une toute autre signification.
Les noms propres ne sont pas toujours aisés à prononcer. L'usage est donc de les écrire en phonétique pour ne pas se tromper, mais Manuel Valls n'a, semble-t-il, pas pris cette précaution en Tunisie.

Le Premier ministre est arrivé lundi 28 novembre à Tunis, avec à ses côtés, Claude Bartolone, le président de l'Assemblée nationale. Lors d'un discours devant des investisseurs, Manuel Valls a écorché le nom du président tunisien qu'il avait rencontré quelques minutes plus tôt. Au lieu de dire Béji Caïd Essebsi, il a prononcé "Béji Caïd Ezzibi", sauf qu'en dialecte tunisien, "ezzibi" désigne le sexe masculin, rapporte le site En Bref.
Une maladresse qui a fait rire une partie du public, comme on peut le voir sur une vidéo. Rapidement, Manuel Valls s'est aperçu que l'assemblée réagissait à ses propos. "J'ai bien entendu vos murmures réprobateurs", a-t-il lancé à la fin de son discours, tentant de s'excuser en prétextant une fatigue due à son arrivée tardive dans le pays. Il a terminé avec une touche d'humour : "Je parlerai bientôt arabe si vous me cherchez." Pas sûr toutefois que le Premier ministre ait tout de suite compris pourquoi les invités se sont mis à rire pendant son discours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.