Manifestations, conflit social : "Je suis inquiet pour mon pays", confie François Hollande

Manifestations, conflit social : "Je suis inquiet pour mon pays", confie François Hollande
François Hollande dans son bureau le 14 octobre 2019.
A lire aussi

, publié le mercredi 13 novembre 2019 à 09h05

L'ancien président affirme cependant que les "moyens de se faire entendre" existent, et appelle à "faire attention à la violence".

Au lendemain d'une manifestation houleuse qui a mené à l'annulation de sa conférence à l'université de Lille, François Hollande estime sur BFMTV que le mouvement de solidarité des étudiants est "légitime". "Je ne suis pas surpris par ce mouvement, il aurait même été étonnant qu'il n'ait pas eu lieu", affirme l'ancien président.

Il poursuit en dénonçant les actes d'un "tout petit groupe", qui a déchiré des exemplaires de son livre avant sa venue : "déchirer des pages de livres, ça rappelle des images. Le livre, ça a quelque chose de sacré, surtout lorsqu'il parle de démocratie". 


François Hollande le reconnaît, "il y a des inquiétudes et j'en prends ma part de responsabilité, même si à l'époque j'ai augmenté les bourses et construit des logements étudiants". "Mais la violence", poursuit-il, "il faut y faire attention". Il analyse ce regain de tensions par le fait que "le rôle des instances de dialogues comme les syndicats a été réduit. A partir de là, il y a la tentation de créer un incident pour faire parler de soi. La violence devient une forme d'action, ce n'est pas nouveau. Mais quand on est en démocratie, il y a des moyens de se faire entendre." 

"La crise est sérieuse", estime François Hollande

L'ancien chef de l'Etat reconnaît toutefois que "la crise est sérieuse", et se dit "inquiet" pour son pays.

Outre le mouvement étudiant, une grève importante s'annonce dans les transports le 5 décembre prochain. "Il faut ouvrir les discussions", selon François Hollande. Et de critiquer la méthode du gouvernement actuel. "Diriger, ça veut dire savoir où on va, comprendre où l'on va. Ce qui est insupportable c'est l'incertitude, l'incompréhension, le flou. Il y a une forme de méconnaissance. Diriger c'est faire preuve d'autorité, mais aussi d'humanité". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.