Manifestation du 5 décembre à Paris : pour Jean-Luc Mélenchon, "le préfet Lallement a organisé le désordre"

Manifestation du 5 décembre à Paris : pour Jean-Luc Mélenchon, "le préfet Lallement a organisé le désordre"
Jean-Luc Mélenchon, le 9 novembre 2011, à Marseille

, publié le jeudi 05 décembre 2019 à 19h12

Le chef de file de La France insoumise s'est félicité de la bonne tenue des manifestation aux quatre coins de l'hexagone, avec un accroc à Paris, causé selon lui par "l'irresponsabilité" du préfet de police.

"C'est une date dans l'histoire sociale du pays". Jean-Luc Mélenchon a salué la mobilisation populaire contre le projet de réforme des retraites, ce jeudi 5 décembre.

L'ancien candidat à l'élection présidentielle a dressé un constat globalement positif, entaché selon lui par les consignes du préfet de police de Paris Didier Lallement.


"Pratiquement dans tous les chefs-lieux de département, les manifestations ont été très denses, parfois de manière très surprenante, là où l'on n'avait pas l'habitude de voir autant de monde", a t-il d'abord commenté. "A Paris, le préfet Lallement a organisé le désordre et la pagaille", estime t-il, l'accusant d'avoir "gazé tout ce qui lui tombait sous la main".


Le leader de la France insoumise a déploré "l'irresponsabilité" du préfet qui "ne comprend pas qu'il est là pour protéger le droit de manifester.


"Si on met ça de côté, dans tous le pays, c'est très bonhomme, très tranquille. Et on me dit qu'il y a une volonté dure, les gens savent ce qu'ils font et pourquoi ils sont là", a t-il commenté. La CGT a affirmé que près de 250.000 personnes ont pris part à la manifestation parisienne, qui s'est achevée par des tensions place de la Nation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.