Manifestation de policiers : Gérald Darmanin s'emporte contre Jean-Luc Mélenchon et son "idéologie mortifère"

Manifestation de policiers : Gérald Darmanin s'emporte contre Jean-Luc Mélenchon et son "idéologie mortifère"
Gérald Darmanin, à l'Assemblée nationale, le 18 mai 2021

publié le mardi 18 mai 2021 à 17h25

Le ministre de l'Intérieur a fustigé la position du leader de la France insoumise quant à la manifestation de policiers, prévue mercredi devant l'Assemblée nationale.

"Vous désarmez la police nationale par vos propos et vous insultes". Gérald Darmanin a pris Jean-Luc Mélenchon à partie dans une réponse enflammée à l'Assemblée nationale, dénonçant des propos "ignominieux" du chef de file insoumis.

Le ministre de l'Intérieur, qui a annoncé sa présence et son "soutien" à la manifestation de policiers prévue mercredi 19 mai, a interpellé le candidat LFI à l'élection présidentielle, qui avait lui indiqué que lui et son parti ne se rendraient pas au rassemblement. 

"Alors que le sang n'est pas séché, vous arrivez encore à mettre un degré supplémentaire à la bassesse", a t-il d'abord déclaré, dans son propos adressé au député LFI Ugo Bernalicis. Ce dernier l'accusait de "manifester contre le peuple" et "violer l'ordre républicain" en participant à la manifestation organisée par les syndicats de police.

"Vous évoquez la réforme de la police au moment où il faut soutenir ces policiers et gendarmes qui vous protègent dans les manifestations que vous engagez. Vous désarmez la police nationale par vos propos et vos insultes", a fustigé Gérald Darmanin, avant de prendre pour cible Jean-Luc Mélenchon et son "idéologie mortifère".


"Monsieur Mélenchon, vos propos font honte à ceux qui tous les jours protègent nos concitoyens. Vous aimez les syndicats, sauf ceux qui représentent la police nationale. Vous aimez les manifestations même interdites. Devant les exécutions de policiers, je serai toujours de leur côté, et contre le vôtre !".

"La mobilisation policière du 19 mai n'est nullement une marche d'hommage aux policiers assassinés, c'est une manifestation pour un cahier de revendications corporatives comme le montrent les tracts des organisations policières", a indiqué Jean-Luc Mélenchon sur les réseaux sociaux, avant un communiqué de l'ensemble du groupe des députés LFI.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.