Macron veut une administration "plus déconcentrée" et "responsabilisée"

Macron veut une administration "plus déconcentrée" et "responsabilisée"

Le président Emmanuel Macron lors de la rentrée solennelle de la Cour des Comptes le 22 janvier 2018 à Paris

A lire aussi

AFP, publié le lundi 22 janvier 2018 à 13h16

Emmanuel Macron a appelé lundi à lancer la "réforme essentielle de la fonction publique", qui sera mise sur les rails en février par le gouvernement pour rendre l'administration "plus déconcentrée" et "plus responsabilisée".

S'exprimant à l'audience de rentrée de la Cour des Comptes, le président a indiqué que le Premier ministre Edouard Philippe allait réunir "début février" un "comité interministériel de la transformation publique" pour faire le point sur le programme Action publique 2022 lancé en octobre.

Le gouvernement "validera les premières orientations et détaillera les moyens mis en oeuvre pour les atteindre avec des décisions prises dès le début du mois de février", a ajouté M. Macron. "A partir de ce moment, chaque semaine en Conseil des ministres, il sera rendu compte des réformes conduites ministère par ministère non seulement sur l'année qui vient mais jusqu'en 2022".

A la mi-octobre, Edouard Philippe avait mis en place un groupe de 34 experts et personnalités pour étudier une réforme des missions de l'Etat et de son administration, afin d'améliorer la qualité des services publics et maîtriser des dépenses. Un fonds doté de 700 millions d'euros y sera consacré durant le quinquennat, a rappelé le président.

"Je crois dans une administration plus déconcentrée, plus responsabilisée, avec tout ce qui en découle", a précisé M. Macron devant la Cour des Comptes. Il a ainsi évoqué "des rémunérations qui pourront être aussi différentes", mais aussi des changements pour les débuts de carrière des hauts-fonctionnaires, notamment à la sortie de l'ENA.

"Le changement n'arrivera pas dans 20 ans mais beaucoup plus vite. Il impliquera des transformations profondes", a prévenu le chef de l'Etat.

S'exprimant avant lui, le président de la Cour des Comptes Didier Migaud avait regretté que, "trop souvent", les "réformateurs courageux" qui portent "les grandes modernisations au sein de la sphère publique" ne "peuvent aller au bout de leurs initiatives car ils ne disposent pas des marges de manoeuvre et d'une autonomie suffisantes".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
25 commentaires - Macron veut une administration "plus déconcentrée" et "responsabilisée"
  • surtout à ses bottes, c est le but du jeux

    chasser le fraudeurs du RSA et laisser en paix les grands fraudeurs...

    sa politique est un retour aux méthodes du moyen age remises à jour
    (des notables et des serfs)

  • Déconcentrée et responsabilisée :
    le président fait l'inverse, on la vu pour NNDL : tout doit passer par Paris. Lui même se comporte comme un monarque. Comment voulez vous que les autres prennent des initiatives.
    Supprimer l'emploi à vie de tous les fonctionnaires: Attention , nous arriverons dans le système américain: les fonctionnaires seront les boys du politique président, serviables voir serviles à souhait sinon dehors. Rappelez vous de la milice avec Pétain

  • Ils sont comme leur chef de cordée responsable mais pas coupables,quelle honte,payer tous ces gens pour voir ou en est notre pays.

  • Déconcentrée et responsabilisée : tout simplement supprimer l'emploi à vie de tous les fonctionnaires et hauts fonctionnaires (ENA), comme dans le privé, t'es nul on te vire...........................

  • avatar
    ante  (privé) -

    macron dit des choses et fait l'inverse. Il retire aux collectivités municipales la taxe d'habitation; ca fait plaisir aux contribuables mais il augmentera ou fera augmenter d'autres taxes et impots.

    ma foi, jusqu'à aujourd'hui il a fait ce qu'il avait promis...alors au lieu d'écouter les ragots des uns et des autres, je choisis d'attendre avant de juger et surtout je m'interdis d'écouter les aigris de la politique qui verts de rage d'avoir été évincé ...racontent tout et n'importe quoi, je me donne 2 ans pour avoir une opinion basée uniquement sur les résultats et non les " on m'a dit, ou les y a qu'à..." c'est tellement facile de critiquer mais si difficile de proposer ...!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]