Macron veut projeter la Nouvelle-Calédonie vers l'avenir

Macron veut projeter la Nouvelle-Calédonie vers l'avenir
Emmanuel Macron, le 5 mai, lors de son discours au Théâtre de l'île, à Nouméa.

Libération, publié le dimanche 06 mai 2018 à 14h31

«Pour parler d'avenir, il faut d'abord parler des racines», a posé d'emblée Emmanuel Macron, samedi soir, dans un lieu inédit pour une déclaration politique, le Théâtre de l'île, à Nouméa. Lieu qui fut tour à tour église, entrepôt, infirmerie, un «lieu palimpseste, à l'image de la Nouvelle-Calédonie», rappel que «l'histoire n'est jamais figée». Après sa déclaration de 2017, en Algérie, sur «la colonisation, crime contre l'humanité», le président de la République se savait très observé sur le terrain historique. Il est allé aussi loin qu'il était possible dans la reconnaissance des torts de la France envers les Kanaks sans braquer à l'excès les loyalistes, allergiques à toute forme de repentance.

«Jamais nous n'oublierons la ségrégation des Kanaks

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.