Macron : un « corps à corps » face à « deux pitbulls de l'interview »

Macron : un « corps à corps » face à « deux pitbulls de l'interview »©LEPOINT
A lire aussi

LEPOINT, publié le lundi 16 avril 2018 à 08h00

Pour les quotidiens, l'interview du chef de l'État par Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel était d'une « intensité rare ». Mais qui a gagné sur le ring ?

Dimanche, Emmanuel Macron était un boxeur qui défendait son titre. La métaphore est la même presque partout, lundi, dans la presse française, au lendemain du face à face entre le président de la République d'un côté et Jean-Jacques Bourdin et Edwy Plenel de l'autre. Selon les journaux français, le chef de l'État a livré un véritable « corps à corps » lors de cette rencontre. La presse estime que cette interview télévisée était même d'une « intensité rare » et que le président a su « encaisser » et « répondre », à défaut d'avoir pleinement convaincu.

« Macron encaisse et castagne », titre…

Lire la suite sur LEPOINT

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.