Macron interpellé par des militants CGT : "Je n'ai pas de leçons à recevoir"

Macron interpellé par des militants CGT : "Je n'ai pas de leçons à recevoir"©Capture BFMTV

BFM TV, publié le vendredi 27 mai 2016 à 22h20

Lors d'un déplacement à Lunel dans l'Hérault, Emmanuel Macron a été interpellé par des militants de la CGT au sujet de la loi Travail. Le ministre de l'Economie se défend d'avoir "des leçons à recevoir".

"Si vous ne voulez pas que la France soit bloquée, arrêtez de la bloquer" a-t-il lancé à l'attention d'un militant. Et de continuer : "Vous n'allez me faire peur avec votre tee-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler"
Plus tôt dans la journée, le ministre de l'Économie Emmanuel Macron était allé à la rencontre de jeunes élèves d'une école du numérique de Lunel, afin de "montrer un autre visage" d'une ville qui a perdu au moins huit de ses jeunes en Syrie. "Je voulais venir dans cette belle ville", a-t-il déclaré plus tôt à la presse après avoir dialogué avec les 18 étudiants de cette "école du numérique", située dans le centre ancien, "parce que d'abord on a souvent parlé de Lunel en termes inquiétants, comme un des exemples d'une ville qui a souffert de ce phénomène du jihad et d'une radicalisation".

"A Lunel, il y a de l'espoir"
Le ministre de l'Économie, de l'industrie et du numérique a donc souhaité "montrer un autre visage de la ville, le visage d'une jeunesse qui veut entreprendre". "La plupart d'entre eux veulent créer leur propre entreprise, leur propre projet", s'est-il félicité. "Et je voulais en venant ici envoyer ce message dire d'abord que, à Lunel il y a de l'espoir, il y a de l'envie de faire, il y a de la volonté." Le départ en 2014 d'une vingtaine de jeunes lunellois en Syrie, où au moins huit d'entre eux ont été tués, a engendré un traumatisme durable dans la ville.



"Partout en France", a assuré le ministre, "le numérique est un instrument de transformation, d'émancipation... de développement des territoires".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.