Macron "a pris cher" et "maigrit à vue d'oeil" selon ses proches

Macron "a pris cher" et "maigrit à vue d'oeil" selon ses proches©Panoramic

6Medias, publié le lundi 22 octobre 2018 à 11h01

Emmanuel Macron commence à accuser le coup en tant que président de la République. En cause : la pression inhérente à son rôle et un rythme infernal.

Emmanuel Macron sera en visite ce lundi 22 octobre dans l'Aude, une semaine après les inondations qui ont frappé le département.

Ce sera son 237e déplacement en 533 jours en tant que président de la République (171 en France, 66 à l'étranger). Un "rythme infernal" selon un ancien de l'Élysée interrogé par le Parisien, auquel il faut ajouter des journées de travail très longues et des nuits trop courtes. Tout cela commence à peser sur les épaules du chef de l'État. "Il a pris cher", confirme un de ses proches, toujours dans les colonnes du Parisien.



"C'est normal qu'il soit usé"

La principale conséquence serait une perte de poids : "Il maigrit à vue d'œil", selon un ministre. Pour autant, pas question de s'inquiéter pour d'autres de ses proches. "C'est inhérent à la fonction de président. Ils prennent tous un coup de vieux", rassure un de ses amis. "Ils gèrent la France à deux avec Alexis Kohler (secrétaire général de la présidence, ndlr). C'est normal qu'il soit usé", ajoute un autre proche. La pression inhérente à son poste lui pèserait et il serait difficile pour Emmanuel Macron de déléguer : "A chaque porte qu'il essaie d'entrouvrir, il se prend un mur, un couac ou un raté. Autour de lui, on veut le séduire, pas le servir. C'est injuste, parce qu'il se tue à la tâche", s'énerve un intime du président.

Heureusement, il reste à Emmanuel Macron quelques plaisirs simples, comme ces heures de coupure passées à la Lanterne (Yvelines), notamment le week-end, ou la boxe, qu'il pratique avec un officier de sécurité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.