Lycées : repousser d'une heure le début des cours ? Blanquer d'accord pour expérimenter

Lycées : repousser d'une heure le début des cours ? Blanquer d'accord pour expérimenter
Jean-Michel Blanquer à Paris, le 19 décembre 2018.
A lire aussi

, publié le mardi 08 janvier 2019 à 17h08

Selon Valérie Pécresse -et des études internationales-, faire commencer les cours plus tard permettrait aux élèves de mieux apprendre... Mais également de désaturer les transports publics.

Les lycéens vont-ils bientôt pouvoir dormir une heure de plus ? Alors que la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a proposé sur Twitter de décaler l'heure de début des cours de 8h à 9 h dans les lycées, le ministre de l'Éducation nationale s'est dit d'accord pour en discuter.

"J'y suis ouvert et elle sait qu'elle peut m'appeler", a déclaré dimanche 6 janvier Jean-Michel Blanquer sur RTL.



"Je demande à Jean-Michel Blanquer de lancer à la rentrée 2019 une expérimentation régionale : faire commencer tous les cours des lycées à 9h. Ce sera bon pour les apprentissages et la santé de nos 500.000 lycéens, et ça désaturera les transports", avait écrit  le 3 janvier sur Twitter Valérie Pécresse.


"Je suis très ouvert aux expérimentations, a répondu le ministre. Lorsqu'il y a eu proposition comme cela, il faut l'écouter". Il a cependant estimé qu'un tel test devrait se faire "à une petite échelle".


"Je suis prêt à expérimenter, mais pas tout de suite", a cependant dit Jean-Michel Blanquer, qui veut d'abord s'intéresser aux études internationales sur le sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.