Lycée prépa de Saint-Cyr : Florence Parly annonce des «sanctions»

Lycée prépa de Saint-Cyr : Florence Parly annonce des «sanctions»

La ministre des Armées Florence Parly, mercredi à l'Assemblée.

Libération, publié le mercredi 04 avril 2018 à 18h34

C'est devant l'Assemblée que Florence Parly a finalement décidé de parler. Interrogée ce mercredi par la députée Nadia Hai (LREM) sur le harcèlement sexiste et moral au sein des classes prépa du lycée militaire de Saint-Cyr révélé le 23 mars par Libération, la ministre des Armées a commencé par rappeler le «principe très simple» avec lequel elle compte mener ce «combat» : «tolérance zéro». «Il n'y a pas de place pour le sexisme dans nos armées», a-t-elle décrété.

Un groupe d'élèves, les «tradis», noyaute les classes prépas de ce prestigieux lycée militaire pour en exclure les élèves filles, sous prétexte qu'elles n'auraient pas leur place dans l'armée. Les jeunes étudiantes subissent brimades et humiliations tout au fil de l'année dans cet…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.