Lutte contre le terrorisme : Valls en dérapage contrôlé

Lutte contre le terrorisme : Valls en dérapage contrôlé

Manuel Valls, le 24 mars, à Paris.

A lire aussi

Libération, publié le lundi 26 mars 2018 à 18h39

Les archives sont aussi formelles que cruelles. Quelques jours après l'attentat sur la promenade des Anglais, à Nice, fin juillet 2016, Manuel Valls s'était payé la droite dans les grandes largeurs à l'Assemblée, réfutant la surenchère des propositions pour lutter contre le terrorisme. De l'interdiction du salafisme, dégainée par Nathalie Kosciusko-Morizet : «Vous n'ignorez pas que la liberté de conscience en France est une liberté fondamentale, consacrée par tous nos principes et nos textes.» 

A l'enfermement des personnes surveillées par les services de renseignement au titre d'une fiche S réclamé par Laurent Wauquiez. «La France dont je suis le chef du gouvernement ne sera pas celle où seront instaurés des centres où on enferme de manière indéterminée pour un…

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Lutte contre le terrorisme : Valls en dérapage contrôlé
  • Bond James Bond!!!!!!!! Il veut jouer les espions😂😂😂😂😂😂😂😂

  • malgré sa barbichette et ses lunettes on l'a reconnu !!!

  • Nous n'attendons plus que la mise en équation de ce que Monsieur Valls pense être une pensée politique.

  • ils reviennent tous sur la scéne ; a quoi ça a servit de changer de gouvernement ? on prend les memes est on recommence !

  • Il aurait été étonnant que le journal Libérafion soit d'accord avec quelqu'un qui prône la fermeté...