LREM lance sa campagne européenne en mode mineur

LREM lance sa campagne européenne en mode mineur

Le délégué général de La République en marche, Christophe Castaner, à Matignon, le 29 novembre.

A lire aussi

Libération, publié le vendredi 06 avril 2018 à 16h37

Ce devait être un «momentum national», dixit un ministre, c'est un démarrage en sourdine. Ce samedi, la République en marche lance sa «grande marche européenne» sensée, comme l'avait été la vaste opération de porte-à-porte nationale initiée par un Emmanuel Macron pas encore candidat à la présidentielle, réveiller l'intérêt citoyen pour l'avenir de l'UE dans la perspective du scrutin de 2019. Mais plombé par son report au pied levé suite à l'attentat meurtrier du 23 mars dans l'Aude, l'évènement qui devait marquer le «top départ» de la campagne du parti macronien a perdu de son lustre. «Cela a cassé notre séquence nationale», reconnaît un membre du bureau exécutif du parti macronien.

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.