LR : la course à la présidence du parti est lancée

LR : la course à la présidence du parti est lancée
Julien Aubert, Christian Jacob et Guillaume Larrivé sont candidats à la présidence du parti Les Républicains (LR).

, publié le lundi 26 août 2019 à 12h07

La haute autorité du parti Les Républicains (LR) devait publier lundi 26 août les noms des trois candidats, qui auront 48 jours pour convaincre les adhérents de les élire à la présidence du parti. 

Ils sont trois, dans les starting-blocks, tandis que la Haute autorité des Républicains va donner le départ de la course à la présidence du parti lundi. Christian Jacob, Julien Aubert et Guillaume Larrivé ont 48 jours de campagne pour convaincre des adhérents déboussolés face aux nombreux ralliements d'élus LR à la majorité La République en marche (LREM).

Le chef de file des députés LR, Christian Jacob, fait figure de grand favori. L'élu de Seine-et-Marne a reçu le parrainage de 10.500 militants et de 122 parlementaires. Il appelle à un retour aux origines du parti, rappelant, dans les entretiens qu'il donne, que les grandes victoires à droite l'ont été autour de figures telles que Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

Il dispose de 111 soutiens parlementaires de plus que son concurrent, Guillaume Larrivé, député de l'Yonne. Ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, il a été adoubé par l'ex-ministre Éric Woerth. Dans ses discours, il fait beaucoup référence au "socle gaulliste", appelant à fédérer les courants de droite dans un "grand mouvement populaire".


Le troisième candidat, Julien Aubert, est député du Vaucluse. Il est parrainé par 15 parlementaires et 3.027 adhérents. Il est soutenu par le sénateur Gérard Longuet et la députée Valérie Boyer. Comme Guillaume Larrivé, il se revendique du gaullisme, même s'il s'inscrit dans la lignée de Charles Pasqua ou Philippe Séguin, comme le relève Le Figaro
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.