Lille accueille 24 migrants sauvés en Méditerranée par l'Alan Kurdi

Lille accueille 24 migrants sauvés en Méditerranée par l'Alan Kurdi
La maire de Lille Martine Aubry au ministère de l'Economie, le 13 février 2019 à Paris
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 23 août 2019 à 15h57

Lille accueille 24 demandeurs du statut de réfugié âgés de 19 à 29 ans, majoritairement soudanais et sauvés en juillet par le navire humanitaire Alan Kurdi en Méditerranée, a annoncé vendredi la mairie qui les accompagnera pendant un an. 

"Nous en accueillerons d'autres la semaine prochaine, que la France s'est engagée à recevoir, recueillis par le navire Open Arms, qui vient d'accoster à Lampedusa après tant de difficultés", promet Martine Aubry (PS) dans un communiqué.

Les migrants de l'Alan Kurdi, sauvés en mer en juillet par le bateau d'une ONG allemande et débarqués à Malte, sont arrivés jeudi et seront logés dans une ancienne maison de retraite, en lien avec l'association La Sauvegarde du Nord, mandatée pour un an par l'Etat, précise la mairie. Un appel aux dons est lancé.

De l'été 2018 à juillet dernier, une quarantaine de réfugiés soudanais, sauvés par le navire humanitaire Aquarius, avaient été accueillis dans cette même résidence. 

Selon La Sauvegarde du Nord qui les a accompagnés et qui s'est assurée qu'ils trouvent tous un logement, tous sont restés à Lille ou dans la région. 

La moitié d'entre eux sont en fin de formation professionnelle ou ont trouvé un emploi, au parc Astérix dans l'Oise et dans des maraîchers, entre autres. Les autres, suivis par la mission locale, sont toujours en formation linguistique pour assimiler le français ou seront scolarisés à l'université à la rentrée.

En juillet, l'Alan Kurdi a sauvé plusieurs dizaines de migrants au large de la Libye lors de plusieurs secours. Ils ont ensuite débarqué à Malte en vue d'être répartis entre plusieurs pays européens. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.