Lien entre l'Eglise et l'Etat : Taubira donne son avis

Lien entre l'Eglise et l'Etat : Taubira donne son avis©franceinter

, publié le jeudi 19 avril 2018 à 12h40

Début avril, Emmanuel Macron déclarait vouloir "réparer" le lien entre l'Église et l'État qui "s'est abîmé" avec le temps.

"Le lien abîmé ?", s'est demandé ce jeudi sur France Inter Christiane Taubira. "Déjà je ne comprends pas le lien entre l'Église et l'État.

Nous sommes dans un état laïc et un état laïc doit tenir à bonne distance les religions. En quoi j'aurais abîmé le lien entre l'État et les religions ? Lorsque nous modifions le Code civil pour assurer l'égalité des droits entre des catégories de Français, l'opinion de l'Église reste une opinion religieuse, le clergé reste le pouvoir de l'Église, mais le clergé ne peut pas avoir d'influence sur l'organisation des droits et des devoirs."



Pour certains, le discours d'Emmanuel Macron faisait référence au ressenti de nombreux catholiques qui s'étaient opposés à la loi sur le mariage pour tous portée par l'ancienne Garde des Sceaux. "Je ne suis pas nombriliste donc je ne pense pas que toute parole prononcée me concerne. Je ne pense pas être dans le viseur du président de la République. Si la religion se sent froissée c'est son droit, mais il y a beaucoup de croyants qui ne sont pas froissés qu'on reconnaisse l'égalité des droits pour les personnes homosexuelles et la même protection pour toutes les familles", a estimé l'ancienne ministre.

"La question n'est pas de savoir si on froisse des personnes, la question est de savoir ce qu'est le droit et ce qui est juste", a conclu Christiane Taubira.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.