Les trois «oublis» du projet de loi agriculture

Les trois «oublis» du projet de loi agriculture
Rien non plus dans le projet de loi sur l'interdiction de la vente de viande de lapins issus d'élevages en cage.

Libération, publié le mardi 22 mai 2018 à 18h54

Le 11 octobre, à mi-parcours des Etats généraux de l'alimentation (EGA), Emmanuel Macron se faisait le chantre d'une agriculture plus écologique, s'en prenant aux «choix absurdes en matière de qualité alimentaire qui ont été protégés jusqu'ici et ne correspondent plus à nos goûts et nos besoins». Il insistait : «Il faut que cela cesse. Il faut valoriser les indications géographiques, le label rouge, le bio, favoriser le bien-être animal, moderniser les abattoirs, renforcer l'étiquetage sur l'origine des produits transformés.» Dix mois plus tard, le projet de loi «pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable», issu de ces EGA, arrive en séance publique à l'Assemblée nationale ce mardi,

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.