"Les socialistes" : Lienemann n'a pas l'intention de céder l'appellation à Le Foll

"Les socialistes" : Lienemann n'a pas l'intention de céder l'appellation à Le Foll
Marie-Noëlle Lienemann (à droite) a estimé le 25 août 2017 que Stéphane Le Foll n'avait pas la légitimité pour refonder le PS.

Orange avec AFP, publié le vendredi 25 août 2017 à 17h40

La grande refondation devra attendre encore un peu. Alors que le député PS Stéphane Le Foll a clamé, vendredi 25 août, sa volonté de renommer le Parti socialiste, les premiers écueils se présentent.


C'est Marie-Nöelle Lienemann qui a tiré la première bordée contre le projet de l'ancien ministre de renommer le PS "Les Socialistes".

Et pour cause, cette frondeuse a déposé le nom à l'INPI, l'organisme qui gère les dépôts de marques. Pour autant, le projet en lui-même ne lui pose pas de problème. "Je n'y suis pas opposée, a assuré au Parisien la sénatrice PS de Paris. Tant que le mot socialiste reste dans le nom du parti, ça me convient." Elle explique qu'elle avait déposé le nom en 2016, "lorsque Valls et compagnie pensaient qu'il ne fallait plus être socialiste, et qu'ils voulaient changer le nom du PS en parti social-démocrate ou quelque chose comme ça". Inimaginable, pour elle, que le mot "socialiste" disparaisse. "Hors de question d'être membre d'un parti social-démocrate mou comme un chamalow", assure-t-elle.

C'est donc que le problème se situe ailleurs... En la personne de Stéphane Le Foll. "Ça ne doit pas seulement être une initiative de Stéphane Le Foll. Il faut que l'idée soit partagée et acceptée par les membres du Bureau national du PS", s'insurge Marie-Nöelle Lienemann. "Il pense tout seul dans son coin et ne représente personne d'autre que lui-même. Nous faire croire qu'il est l'homme de la situation, c'est quand même fort ! Je n'ai aucune rancœur contre lui, mais cet homme ne peut pas être au cœur de la rénovation du Parti socialiste", tranche-t-elle encore. Et de rappeler que Stéphane Le Foll expliquait récemment n'être "ni de droite ni de gauche". Sans oublier qu'il avait appeler à voter pour Emmanuel Macron.

UNE IDÉE PAS SI NOUVELLE

"Je propose effectivement, dans le débat qui est ouvert, de faire en sorte qu'on change le nom Parti socialiste en un nom plus simple, plus ouvert : Les Socialistes", avait déclaré un peu plus tôt le député de la Sarthe vendredi 25 août au micro de RTL. "Il y a bien Les Républicains, les Insoumis, les Verts. Il y a même aujourd'hui les Constructifs. Je pense que de s'appeler Les Socialistes, ce sera aussi une manière d'être présent, d'exister parce que ce nom est important, et puis d'avoir un changement qui permette aussi d'ouvrir ce parti", a argué l'ex-ministre de l'Agriculture. À la Rochelle, où une poignée d'élus socialistes se sont réunis en dépit de l'annulation de la traditionnelle université d'été, "les gens trouvent ça très bien", avait aussi déclaré Stéphane Le Foll au Parisien.


L'idée n'est pas nouvelle, rappelle Le Parisien : il y a quelques années déjà Laurent Fabius voulait renommer le Parti socialiste en "Parti social-démocrate", tandis qu'à la fin des années 2000 Manuel Valls militait pour parler de "mouvement" plutôt que de "parti" en enlevant le mot "socialiste", jugé "dépassé".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
144 commentaires - "Les socialistes" : Lienemann n'a pas l'intention de céder l'appellation à Le Foll
  • avatar
    nipatrienipatron  (privé) -

    Il faudrait que Le Foll se plonge dans l"encyclopédie pour savoir ce que veux dire "socialiste", parce que pendant son séjour au gouvernement, il semble qu'il en ait oublié le sens!!!

  • L'habit ne fait pas le moine. La vitrine toujours la vitrine, il faut changer l'intérieur.

  • Vous cherchez les requins et les coquins ? n'allez pas plus loin ils sont là..

  • Et pourquoi pas " PS-I " ? comme "Partageux Socialo-Impôts "? ça leur irait très bien.

  • D'autres nous ont bien fait croire qu'ils étaient "Les Républicains"