Les sénateurs LREM vont boycotter l'audition d'Alexandre Benalla

Les sénateurs LREM vont boycotter l'audition d'Alexandre Benalla
La commission d'enquête du Sénat, le 30 juillet 2018.

, publié le dimanche 16 septembre 2018 à 17h10

La commission d'enquête du Sénat doit interroger l'ancien chargé de mission de l'Élysée.

Les trois sénateurs La République en marche (LREM) membres de la commission d'enquête du Sénat sur l'affaire Benalla ne participeront pas à l'audition de l'ex-collaborateur de l'Élysée mercredi. "Les sénateurs de la République en Marche n'assisteront pas à l'audition de Benalla", a ainsi annoncé François Patriat, le président du groupe LREM au Sénat.



"Je considère que la commission d'enquête outrepasse ses fonctions. Le rôle du sénat, c'est de contrôler le gouvernement, pas l'exécutif", dénonce l'élu de Côte-d'Or sur France Info.

"On ne va pas s'associer à cette mascarade. Le Sénat a d'autres sujets de préoccupation que l'affaire Benalla", estime François Patriat.

"La saison 2 de l'affaire Benalla"

La commission tentera mercredi 19 septembre de comprendre, à travers l'audition d'Alexandre Benalla, quelles étaient précisément les fonctions à la présidence de la République du jeune homme, mis en examen pour violences sur un manifestant le 1er mai.



Les trois sénateurs LREM concernés par ce boycott sont Alain de Belenet (Seine-et-Marne), vice-président de la commission, l'ancien ministre socialiste Alain Richard (Val-d'Oise) et le vice-président du Sénat Thani Mohamed Soilihi (Mayotte).

"Dans ces auditions, on tourne en rond, on a le sentiment qu'on essaye de lancer la saison 2 de l'affaire Benalla. En un mot, le Sénat est tombé bien bas", conclut le président du groupe LREM au Sénat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.