Les Républicains : un élu LR propose de changer de nom pour relancer le parti

Les Républicains : un élu LR propose de changer de nom pour relancer le parti
Le député Les Républicains de l'Aisne Julien Dive, en juin 2017.

, publié le mardi 27 août 2019 à 14h37

Au sein des Républicains, l'idée ne fait pas l'unanimité.

Au début de l'été, le député Les Républicains (LR) de l'Aisne Julien Dive a remis un livre blanc sur la refondation de la droite à Christian Jacob, l'un des candidats à la présidence du parti, révèle Le Parisien mardi 27 août. Parmi les suggestions faites pour moderniser le mouvement : un changement de nom.

"La marque est rompue, cassée", estime Julien Dive.


Au sein des Républicains, cette idée ne fait pas l'unanimité, rapporte le quotidien. Selon Julien Dive, Christian Jacob ne serait "pas hyper emballé" par l'idée de changer de nom, mais ne balaye pas totalement cette possibilité. Une opinion partagée par le député du Lot Aurélien Pradié. "Il ne faut rien s'interdire. Mais on ne choisit pas la couleur des tuiles avant d'avoir reconstruit la maison. Il faut d'abord parler contenu", estime l'élu. 

"Changer de nom, on l'a déjà fait, et ça ne change rien au résultat. Il faut changer le logiciel, ouvrir davantage le parti", estime de son côté Lydia Guirous, porte-parole des Républicains. Le président par intérim du parti Jean Leonetti se montre plutôt opposé à l'idée d'un changement de nom. "Notre nom a du sens et porte des valeurs", explique-t-il. Il juge le changement "sans intérêt" voire potentiellement dangereux. "C'est compliqué de faire imprimer un nouveau nom dans l'opinion", reconnaît l'eurodéputé Brice Hortefeux.

Le parti de droite a été renommé Les Républicains en 2015. Nicolas Sarkozy venait de reprendre l'UMP (Union pour un mouvement populaire) et souhaitait "transformer (le parti) de fond en comble". Le nom LR demeure pour certains synonyme de défaites, que ce soit aux élections présidentielle, législatives ou européennes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.