Les maires de France divisés par la réception à l'Elysée d'Emmanuel Macron

Les maires de France divisés par la réception à l'Elysée d'Emmanuel Macron©capture franceinfo

source franceinfo, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 07h20

Dans les couloirs du 100e congrès des maires de France gronde une colère chez les élus locaux. Mercredi 22 novembre, Emmanuel Macron convie plus de 1 000 maires à dîner à l'Elysée. Une invitation qui divise les édiles : "Il faut qu'on arrête tout simplement de ne pas prendre en compte nos spécificités" explique Jean-Luc Boch, maire de la Plagne Tarentaise (Savoie).



D'autres ont décidé de répondre à l'invitation du président, comme Nicolas Rubin, maire de Châtel (Haute-Savoie). Mais pour tous, il y a un message essentiel à faire passer lors de cette rencontre : les collectivités sont en difficulté. Les élus attendent des réponses concrètes de l'exécutif sur ce point.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
295 commentaires - Les maires de France divisés par la réception à l'Elysée d'Emmanuel Macron
  • divisé pour mieux reigné .et l'économie elle et ou la ....... vraiment le mot égalité ne veut plus rien dire

  • Quel scandale d'organiser un tel dîner fastueux avec plus de 1000 convives.
    Vous avez dit " ECONOMIES " ? ? ?

  • Ils ne savent que pleurer, mais ils se gardent bien de démissionner: Il faut croire que leur situation personnelle présente quelques avantages, surtout quand il s'agit d'embaucher pour assurer le renouvellement de leur mandat

  • Encore du fric foutu en l'air

  • Il invite un certain nombre de maires à l'Elysée( choisis comment?..) et au final..ne les reçoit pas..
    Les maires ne verront pas Macron, mais une quizaine de ministres présents à ce cocktail...
    Quelle goujaterie...quelle arrogance...
    Certains ont eu l'impression d'être invités à un " diner de cons"...