Les frais de bouche exorbitants de Christian Estrosi

Les frais de bouche exorbitants de Christian Estrosi©Panoramic

6medias, publié le mercredi 28 septembre 2016 à 20h00

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur a fait voter par la collectivité un budget prévisionnel pour 2016 de 26 000 euros pour ses frais de bouche.

Elu à la fin de l'année 2015 à la tête de la région PACA, l'ancien ministre et secrétaire d'Etat est déjà au coeur d'une polémique. Le Canard Enchaîné révèle en effet dans son édition de mercredi que Christian Estrosi a fait voter en juin dernier un budget prévisionnel plus que confortable pour ses frais de bouche dans plusieurs restaurants gastronomiques de la région et de Paris. Une somme allouée officiellement "à destination des élus et de leurs invités à l'occasion d'un repas d'intérêt régional".

Le Canard Enchaîné donne le détail des établissements concernés : quatre restaurants à Marseille, trois à Nice, un à Gap, un à Digne-les-Bains et un autre à Paris. Par exemple, une note de 5 000 euros est prévue au Miramar, restaurant du Vieux-Port réputé pour sa bouillabaisse, facturée la bagatelle de 63 euros. A Nice, le choix s'est porté sur La Petite Maison, tenu par une amie de l'ancien maire, qui y a ses habitudes depuis longtemps.

L'entourage de Christian Estrosi, interrogé par 20 Minutes, s'est étonné de la polémique créée par cette information : "il s'agit de procédures très classiques indiquant des montants maximums, qui sont à peu près semblables à ceux de la précédente mandature". La collectivité rappelle également qu'elle doit s'adapter au standing d'invités de prestige et d'investisseurs potentiels, prenant pour exemple la réception récente du patron de la société informatique américaine Cisco.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU