Les folles dépenses aériennes de François Fillon

Les folles dépenses aériennes de François Fillon©Wochit

6Medias, publié le vendredi 13 avril 2018 à 19h01

L'Obs s'est intéressé aux frais de campagne de François Fillon. Et le constat est sans appel : le candidat LR a été le plus dépensier en ce qui concerne les déplacements.

1,45 million d'euros.

C'est ce qu'a dépensé le candidat François Fillon lors de sa campagne présidentielle, rapporte L'Obs ce vendredi 13 avril. Un chiffre qui s'explique par les multiples aller-retour réalisés en jet privé, en particulier lors des deux dernières semaines de campagne. Une pratique qui n'a rien d'illégal pour la commission nationale des comptes de campagne puisque les factures lui ont bien été fournies précise le magazine.



Sur ces factures de la compagnie Goodwill que s'est procurées L'Obs, on peut noter que François Fillon a multiplié les voyages en jet privé du 7 au 21 avril. Paris-Aurillac, Aurillac-Clermont-Ferrand, Clermont-Ferrand-Paris pour la journée du 7 février. Paris Le Bourget-Marseille, Marseille-Chambéry, Chambéry-Lyon et Lyon-Paris Le Bourget les 11 et 12 avril, ou encore Paris-Calais, Calais-Lille, et Lille-Paris le 18 avril. Une journée à 8 990 euros. Au total, 50 000 euros ont ainsi été dépensés sur cette période, soit plus du double des frais de déplacement de Jean-Luc Mélenchon sur toute sa campagne, précise l'hebdomadaire.

L'ancien porte-parole de François Fillon, Thierry Solère, a affirmé à L'Obs ne pas avoir été au courant des déplacements en jet privé du candidat des Républicains. Il avoue néanmoins avoir alerté l'équipe de campagne lorsqu'en février 2017, un déplacement dans l'Est avait été programmé par avion privé. "Je leur ai dit qu'ils étaient dingues. J'étais porte-parole et je ne me voyais pas justifier ça. On était en plein délire. Elle a finalement été annulée, heureusement. Je ne suis donc pas totalement étonné par ce que vous me dites. Ces gens sont malades...", révèle celui qui a quitté le navire début mars 2017.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU