Les ex-présidents de l'Assemblée bientôt privés de leurs avantages ?

Les ex-présidents de l'Assemblée bientôt privés de leurs avantages ?

Claude Bartolone le 18 janvier 2017 à l'Assemblée nationale.

Orange avec AFP, publié le mercredi 25 octobre 2017 à 18h37

POLITIQUE. Selon Le Parisien, la suppression des avantages en nature des ex-présidents de l'Assemblée devrait être décidée dans quelques jours.

Cela permettrait d'économiser environ un demi-million d'euros par an.

Depuis l'arrivée à la présidence de l'Assemblée nationale de François de Rugy, le Palais-Bourbon resserre les cordons de la bourse. Retraite, chômage, frais de mandat ou facilités de transport des anciens députés... Depuis la loi sur la moralisation et les modifications apportées au règlement de l'Assemblée, le train de vie des députés n'est plus le même qu'avant. Et les ex-présidents de l'Hémicycle ne devraient pas y échapper non plus.

Les trois questeurs de la présidence, Florian Bachelier (LREM), Laurianne Rossi (LREM) et Philippe Solère (Les Constructifs) proposeront le 2 novembre prochain, au bureau de l'Assemblée, la suppression des avantages en nature que perçoivent les anciens présidents durant dix ans après la fin de leurs fonctions, révèle Le Parisien mercredi 25 octobre. Une mesure qui concerne Bernard Accoyer, actuel secrétaire général Les Républicains, et le socialiste Claude Bartolone.



Les ex-présidents du Palais-Bourbon disposent notamment d'une voiture de fonction, d'un chauffeur et d'un assistant, rappelle le quotidien. Jusqu'en 2007, ils bénéficiaient de ces avantages à vie.

UN DEMI-MILLION D'EUROS D'ÉCONOMIE PAR AN ?

"Nous ne pouvons pas chiffrer précisément l'économie que cette disposition entraînerait. Car l'Assemblée ne jouit pas encore de comptabilité analytique", explique-t-on Palais Bourbon, rapporte le journal. Mais selon certains, cette mesure permettrait d'économiser environ un demi-million d'euros par an.

"Cette mesure participe de la volonté affichée par le président de l'Assemblée, François de Rugy, de mettre de l'ordre dans cette grande maison et d'en moraliser les us et
coutumes. Cela peut créer des tensions notamment de la part des anciens députés. Mais la 'normalisation' de la situation des anciens présidents fait plutôt l'unanimité", précise dans les colonnes du Parisien un député.

La suppression de ces avantages doit être validée par l'ensemble du bureau de l'Assemblée, le président, les 6 vice-présidents et les 11 secrétaires.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
36 commentaires - Les ex-présidents de l'Assemblée bientôt privés de leurs avantages ?
  • Discrètement aux cours des années les élus se sont tissé une toile d'avantages que aucun autre pays ne tolèrent de ses élus, il faut y mettre un terme et cela en portant la connaissance des Français les mesures prisent pour remettre les choses en place comme le voulait la nuit du 4 aout 1789 par l'abolition des privilèges..La monarchie Républicaine doit être mise en bas, ou alors nious avons coupé la tête a un innocent

  • cela devrait etre depuis longtemps ou du moins etre connu car c est une honte qu ils se votent eux meme leur avantages surtout qu ils font parti des donneurs de lecon

  • J'attends que ce soit effectif ?? Les annonces on connaît mais la réalité souvent se fait attendre ????

  • Pas mal le jeunot: dégraisser le mammouth voilà qui nous réjouit, à quand le coup de balais au sénat et à ses satellites (jardiniers en chefs sous chefs, balayeurs, pardon techniciens de surfaces en chefs et sous chefs payés comme des contremaîtres dans d'autres secteurs)

    mieux que des contremaitres !!!

  • tant mieux tant mieux ! ça suffit tous ces privilèges!
    quand on lit que balladur avait un policier pour lui cirer ses chaussures et sortir son chien mais quelle honte!
    quelle honte!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]