Politique

Les députés votent contre la proposition Liot sur l'abrogation de la réforme des retraites

Mercredi 31 mai, la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale a voté contre la proposition du groupe Liot, qui demande l’abrogation du recul de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans, rapporte Le Figaro.

La proposition de loi du groupe Liot (Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires) ne permettra pas d’abroger la réforme des retraites. Mercredi 31 mai, les députés de la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale ont voté contre l’article 1 de cette proposition, qui prévoit d’abroger le recul de l’âge légal de départ à 64 ans, rapporte Le Figaro. Cette décision va dans le sens de la majorité, alors que sur cette commission de 72 députés, 32 font partie de Renaissance, et 40 sont dans l’opposition. Les députés doivent encore se prononcer sur l’ensemble des articles du texte.

Des débats houleux

La présidente de la commission, Fadila Khattabi, a dénoncé "l’obstruction" de la Nupes. Alors que les députés du groupe demandaient la parole à de nombreuses reprises en commission, elle a lancé : "J’espère que vous n’êtes pas en train de faire de l’obstruction (…), ça me rappelle quelques souvenirs". La veille, des débats houleux agitaient déjà l’Assemblée nationale.

Le président de la commission des finances, le député Nupes Eric Coquerel, donnait son feu vert à l’examen de la proposition de loi. Mais les présidents de groupes de la majorité ont immédiatement fustigé une "décision partisane et politicienne". La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet (Renaissance), a jugé, de son côté, que la proposition de loi Liot était "inconstitutionnelle".

publié le 31 mai à 12h35, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux