Les adoptions d'enfants désormais plus nombreuses sur le sol français qu'à l'étranger

Les adoptions d'enfants désormais plus nombreuses sur le sol français qu'à l'étranger

LesEchos, publié le jeudi 25 janvier 2018 à 18h39

Très nette depuis plusieurs années, la baisse des adoptions internationales s'est poursuivie en 2017 même si elle a ralenti.

Selon les chiffres communiqués par la Mission de l'adoption internationale du Quai d'Orsay (MAI), 685 enfants ont été accueillis par des familles en France, en baisse de 5% par rapport à 2016 (725). Entre 2013 et 2017, elles ont chuté de 50%.

Lire aussi :

>La baisse de la natalité s'accentue dangereusement en France

Sur les 685 adoptions de 2017, 45 étaient intrafamiliales, c'est-à-dire le fait de familles en France qui ont adopté l'enfant d'un membre de la famille, venant essentiellement d'Afrique de l'ouest. Il s'agissait en majorité d'enfants de plus de 11 ans.

85% des adoptions ont été réalisées par des couples mariés et 15% par des célibataires. La…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Les adoptions d'enfants désormais plus nombreuses sur le sol français qu'à l'étranger
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]