Les adhérents du Front national sont-ils opposés à un changement de nom ?

Les adhérents du Front national sont-ils opposés à un changement de nom ?
Marine Le Pen le 8 octobre 2017 à Carpentras (Vaucluse).

Orange avec AFP, publié le jeudi 04 janvier 2018 à 17h13

POLITIQUE. D'après RTL, 80% des adhérents refusent que le parti de Marine Le Pen s'appelle autrement que "Front national".

"Fake news!", assure à BFMTV le porte-parole du FN Sébastien Chenu.

"Je veux tout changer au FN, y compris le nom", affirmait le 28 juin dernier sur le plateau de BFMTV Marine Le Pen. Après sa défaite à la présidentielle, la députée du Pas-de-Calais veut refonder le parti, créé par son père. Une refondation qui passe par la consultation des adhérents. Courant novembre, la présidente du FN a ainsi envoyé aux 81.000 "adhérents statutaires" (à jour de cotisation ou ayant 12 mois de retard maximum) un document de près de 80 questions abordant la "forme, le fond et le fonctionnement" du mouvement, avec notamment des "questions thématiques sur la ligne politique du FN", sur le "fonctionnement des fédérations" ou sur l'éventuel changement de nom ou de logo du parti.

Selon un dirigeant du parti, aujourd'hui plus de 28.000 questionnaires ont été renvoyés au siège et la moitié a été dépouillée, révèle jeudi 4 janvier RTL. Et l'hypothèse d'un changement de nom du FN serait rejetée par 80% des militants, assure la station. "Le FN est une marque solide", se serait alors félicité un cadre du parti.



Mais tout le monde n'est pas aussi enthousiaste. "Fake news !", a aussitôt réagi le porte-parole du Front national Sébastien Chenu auprès de BFMTV. "Ces chiffres sont bidons, pour la simple et bonne raison que la totalité des réponses n'a pas été dépouillée : le dépouillement est toujours en cours", a insisté le député du Nord.

Il faudra encore attendre un peu avant de savoir ce qu'en pensent réellement les militants. Selon BFMTV, Marine Le Pen annoncera le résultat de la consultation dans le courant du mois de février, avant le congrès du 10 et 11 mars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.