Les 4 Vérités - Gilles Simeoni : "On n'est pas dans une logique de bras de fer"

Les 4 Vérités - Gilles Simeoni : "On n'est pas dans une logique de bras de fer"©FRANCE 2

franceinfo, publié le vendredi 02 février 2018 à 11h51

Une manifestation est prévue ce samedi 3 février en Corse, dont le mot d'ordre est "respect et démocratie pour le peuple corse". "Pour l'instant, il n'y a pas eu de volonté de dialogue de la part de l'État. Il n'y a pas eu non plus de signe fort de prendre en compte le message qui a été délivré par les électeurs", regrette Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, invité des 4 Vérités.

"C'est une manifestation qui s'inscrit dans une logique d'espoir, de changement, qui porte l'ensemble de la société corse, pas seulement les nationalistes. Aujourd'hui, il y a la possibilité de tourner une longue page, faite parfois de violences, pour ouvrir un dialogue fécond", a ajouté Gilles Simeoni, qui balaye l'idée d'un chantage à quelques jours de la venue d'Emmanuel…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Les 4 Vérités - Gilles Simeoni : "On n'est pas dans une logique de bras de fer"
  • Il faudrait faire un réferendum en France l'indépendance ils l'auraient vite mais la vraie indépendance pas ''file le pognon et tire toi'' Quand on voit ce que nous coûte ce département et ce qu'il rapporte !!!

  • Il faudrait que M Simeoni réalise enfin qu'il a été élu par à peine 30% des Corses, que ses idées ne sont pas soutenues par l'ensemble des Corses. Ils appellent au soutien de tout le monde, leurs seules revendications : prisonniers politiques, coofficialité de langue corse, autonomie. Ils vont même jusqu'à faire baisser le prix du train de 50% ce jour là!!!Et ca se dit vouloir agir dans l'intérêt des corses, dans son intérêt et ce lui de ses copains surtout, car derrière sa volonté d'autonomie se cache la volonté d'indépendance. Il sait que si un référendum est organisé et que l'on demande aux corses s'ils veulent l'indépendance la réponse sera NON.

  • Vous avez qu'à faire votre référendum sur l'indépendance de la Corse et on en parle plus !!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]