Législatives: pas de candidat LREM face au LR Abad, confirme Guerini

Législatives: pas de candidat LREM face au LR Abad, confirme Guerini
Le président du groupe parlementaire LR Damien Abad, le 26 avril 2022 à Paris

publié le vendredi 13 mai 2022 à 09h29

LREM ne présentera pas de candidat face au député LR sortant Damien Abad dans la cinquième circonscription de l'Ain pour les législatives de juin, a confirmé vendredi son délégué général Stanislas Guerini, alors que M. Abad fait l'objet de spéculations sur un possible ralliement à la macronie.

"Je vous confirme que nous n'investirons pas de candidat dans cette circonscription-là", a indiqué Stanislas Guerini sur France 2. Car la majorité présidentielle souhaite "saluer la posture de responsabilité et la clarté" du patron des députés LR dans l'entre deux tours de la présidentielle lorsqu'il avait clairement appelé à voter Macron face à Marine Le Pen.

"Damien Abad, à un moment où son parti politique faisait une nouvelle fois le choix de ne pas faire de choix entre l'extrême droite et Emmanuel Macron, dans un ni-ni, une forme de naufrage idéologique et politique de son parti, s'en est mis en retrait de manière extrêmement claire", a souligné Stanislas Guerini.

"Ca ne veut pas dire qu'il est d'accord avec tout le programme porté par le président de la République, sinon il nous aurait rejoints et serait investi par la majorité présidentielle", a-t-il ajouté.

La majorité, réunie sous la confédération "Ensemble!", a annoncé ces derniers jours les noms de ses candidats dans 548 circonscriptions sur les 577, bien qu'elle devrait renoncer au final à présenter des candidats dans une quinzaine de territoires.

La cinquième circonscription de l'Ain était particulièrement scrutée car Damien Abad, président du groupe LR à l'Assemblée nationale, fait l'objet de spéculations sur un possible ralliement à la macronie, décuplées depuis la révélation d'une rencontre récente avec Thierry Solère, ex-LR devenu conseiller d'Emmanuel Macron.

Fin avril, Damien Abad a aussi été l'un des deux seuls à s'abstenir en comité stratégique de LR lors du vote d'une motion affirmant l'"indépendance" de LR face à M. Macron.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.