Législatives 2017 : le Parti chrétien-démocrate de Jean-Frédéric Poisson va-t-il pouvoir rembourser sa dette ?

Législatives 2017 : le Parti chrétien-démocrate de Jean-Frédéric Poisson va-t-il pouvoir rembourser sa dette ?
Jean-Frédéric Poisson le 6 mars 2017 au siège de LR.

Orange avec AFP, publié le mardi 24 octobre 2017 à 20h22

POLITIQUE. Selon un journaliste de La Chaîne Parlementaire, le PCD a lancé un appel aux dons auprès de ses militants pour trouver les 180.000 euros qu'il lui reste à rembourser.

Rien ne va plus au Parti chrétien-démocrate.

Le parti fondé par Christine Boutin, qui malgré sa retraite politique en reste la présidente d'honneur, traverse actuellement une "situation financière extrêmement fragile", explique son président Jean-Frédéric Poisson dans un mail envoyé aux adhérents et sympathisants, rapporte mardi 24 octobre sur Twitter Jason Wiels, journaliste à LCP.

Le PCD n'arriverait en effet pas à rembourser sa dette contractée pour les élections législatives et aurait lancé un don auprès de ses militants pour trouver les 180.000 euros manquants. Il aurait manqué "300 voix" pour être éligible aux aides de l'État, qui sont accordées dès lors que le parti recueille plus de 1% des voix dans au moins 50 circonscriptions.





Sur les 120 candidats PCD investis aux élections législatives, aucun d'entre eux n'a été élu. Candidat malheureux à la primaire de la droite et du centre, Jean-Frédéric Poisson n'a pas eu beaucoup plus de chances face à Aurore Bergé en juin dernier. La candidate La République en marche a battu le député sortant de la 10e circonscription des Yvelines avec 64% des voix.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU