Législative partielle à Mayotte: Marine Le Pen appelle à voter LR, une première

Législative partielle à Mayotte: Marine Le Pen appelle à voter LR, une première
Marine Le Pen à Paris, le 13 mars 2018.

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 07h00

C'est une démarche rarissime pour le FN, et une première pour Marine Le Pen. La présidente du Front national a appelé jeudi 15 mars à voter en faveur du candidat LR lors de la législative partielle de dimanche à Mayotte.

Faut-il y voir une réponse aux appels de certains membres des Républicains à un rapprochement avec le parti d'extrême-droite ?


"Je souhaite que les électeurs qui m'ont fait confiance (à la présidentielle NDLR) se reportent à l'élection partielle à Mayotte sur (M. Elad Chakrina LR), le candidat de M. (Mansour) Kamardine", député LR de Mayotte, a déclaré sur CNews Mme Le Pen, qui veut que son parti noue davantage d'alliances avec d'autres formations.

"LES ÉTIQUETTES ONT PEU D'INTÉRÊT"

Le FN, qui a longtemps renvoyé dos à dos LR et PS, ne présente pas de candidat à ce scrutin. A Mayotte, "nous n'avons pas réussi à trouver de candidat, ce qui d'ailleurs m'a fait prendre une décision. J'ai entendu M. (Mansour) Kamardine à la commission des Affaires étrangères, il a pris tout à fait conscience de la gravité de la situation de l'île, et c'est la raison pour laquelle, compte tenu de la gravité de la situation, je pense qu'il faut passer au-dessus de nos étiquette partisanes", a expliqué la dirigeante frontiste.

"Il en va encore une fois de l'avenir de Mayotte et les étiquettes ont somme toute peu d'intérêt", a insisté la finaliste de la présidentielle.



Interviewé par le Journal du Dimanche, l'ex ministre LR de Nicolas Sarkozy Thierry Mariani a plaidé le week-end dernier pour un "rapprochement" avec le Front national. Affirmant que Les Républicains "n'ont plus d'alliés" après le rapprochement des centristes avec Emmanuel Macron, "à quelques exceptions près", l'ex-député des Français de l'étranger, battu aux dernières législatives, s'est interrogé : "Peut-on arriver au pouvoir tout seuls ? Peut-on constituer une majorité sans alliés ? La réponse est non".

Un appel du pied qui lui a valu un rappel à l'ordre de la part de la direction du parti. "Il n'y aura pas de porosité", a assuré Virginie Calmels, vice-présidente de LR dimanche 11 mars. Une position partagée par le patron du parti Laurent Wauquiez, qui a réaffirmé lundi soir 12 mars lors d'un Facebook live qu'il refusait une alliance avec le parti de Marine Le Pen.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.