Législative partielle à Mayotte: Marine Le Pen appelle à voter LR, une première

Législative partielle à Mayotte: Marine Le Pen appelle à voter LR, une première
Marine Le Pen à Paris, le 13 mars 2018.

Orange avec AFP, publié le vendredi 16 mars 2018 à 07h00

C'est une démarche rarissime pour le FN, et une première pour Marine Le Pen. La présidente du Front national a appelé jeudi 15 mars à voter en faveur du candidat LR lors de la législative partielle de dimanche à Mayotte.

Faut-il y voir une réponse aux appels de certains membres des Républicains à un rapprochement avec le parti d'extrême-droite ?


"Je souhaite que les électeurs qui m'ont fait confiance (à la présidentielle NDLR) se reportent à l'élection partielle à Mayotte sur (M. Elad Chakrina LR), le candidat de M. (Mansour) Kamardine", député LR de Mayotte, a déclaré sur CNews Mme Le Pen, qui veut que son parti noue davantage d'alliances avec d'autres formations.

"LES ÉTIQUETTES ONT PEU D'INTÉRÊT"

Le FN, qui a longtemps renvoyé dos à dos LR et PS, ne présente pas de candidat à ce scrutin. A Mayotte, "nous n'avons pas réussi à trouver de candidat, ce qui d'ailleurs m'a fait prendre une décision. J'ai entendu M. (Mansour) Kamardine à la commission des Affaires étrangères, il a pris tout à fait conscience de la gravité de la situation de l'île, et c'est la raison pour laquelle, compte tenu de la gravité de la situation, je pense qu'il faut passer au-dessus de nos étiquette partisanes", a expliqué la dirigeante frontiste.

"Il en va encore une fois de l'avenir de Mayotte et les étiquettes ont somme toute peu d'intérêt", a insisté la finaliste de la présidentielle.



Interviewé par le Journal du Dimanche, l'ex ministre LR de Nicolas Sarkozy Thierry Mariani a plaidé le week-end dernier pour un "rapprochement" avec le Front national. Affirmant que Les Républicains "n'ont plus d'alliés" après le rapprochement des centristes avec Emmanuel Macron, "à quelques exceptions près", l'ex-député des Français de l'étranger, battu aux dernières législatives, s'est interrogé : "Peut-on arriver au pouvoir tout seuls ? Peut-on constituer une majorité sans alliés ? La réponse est non".

Un appel du pied qui lui a valu un rappel à l'ordre de la part de la direction du parti. "Il n'y aura pas de porosité", a assuré Virginie Calmels, vice-présidente de LR dimanche 11 mars. Une position partagée par le patron du parti Laurent Wauquiez, qui a réaffirmé lundi soir 12 mars lors d'un Facebook live qu'il refusait une alliance avec le parti de Marine Le Pen.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU