Le sénateur socialiste Jean-Claude Frécon succombe à un infarctus

Le sénateur socialiste Jean-Claude Frécon succombe à un infarctus©Capture YouTube - Council of Europe

6Medias, publié le dimanche 11 décembre 2016 à 10h55

Jean-Claude Frécon, sénateur socialiste de la Loire, est décédé samedi 10 décembre à l'âge de 72 ans après avoir fait un malaise cardiaque.

C'est alors qu'il revenait d'une visite au marché aux vins de Chavanay samedi après-midi que Jean-Claude Frécon a été victime d'un malaise cardiaque durant son retour en voiture avec son attaché parlementaire, selon son entourage et la préfecture du département. Emmené en urgence à l'hôpital de Givors, il n'a pas pu être ranimé et a succombé des suites d'un infarctus massif.

Natif de Castellane dans les Alpes de Haute-Provence, l'ex-enseignant Jean-Claude Frécon est devenu en 1979 conseiller général du canton des Feurs, puis maire de Pouilly-lès-Feurs en 1983, avant de devenir sénateur de la Loire en 2001. Réélu en 2011, il avait annoncé qu'il ne se serait pas candidat à un nouveau mandat. Il avait également été le vice-président de l'Association des maires de France (AMF) de 1988 à 2006. Jean-Claude Frécon avait 72 ans, était marié et père de trois enfants.



Le Parti socialiste a fait part dans un communiqué de son "infinie tristesse", saluant "un homme capable de fédérer largement autour de lui pour défendre les intérêts des collectivités locales". Benoît Hamon, député PS des Yvelines et candidat à l'élection présidentielle, a rendu hommage sur son compte Twitter à Jean-Claude Frécon, "valeureux sénateur de la Loire".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU