Le PS se déchire un peu plus, ce qui profite à Mélenchon et Macron

Le PS se déchire un peu plus, ce qui profite à Mélenchon et Macron©MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 15 octobre 2018 à 12h46

Il y a à peine un mois à Marseille, les anciens frondeurs du PS Emmanuel Maurel et Marie-Noëlle Lienemann créaient leur club, Nos Causes communes, et depuis ce week-end, ils font bande à part. Jean-Luc Mélenchon leur a ouvert les bras dimanche 14 octobre. Le leader de La France insoumise leur promet une place aux élections européennes sur la liste de son parti.

"Populistes comme Mélenchon, jamais"

Parmi les multiples mouvements de gauche, il y a Génération-s de Benoît Hamon, qui a à nouveau refusé sur France 3 dimanche midi l'appel au rassemblement lancé par le socialiste Luc Carvounas. Le patron du PS, Olivier Faure, estime qu'un homme de gauche, c'est tout sauf Mélenchon : "Nous ne serons jamais populistes. Socialistes oui. Écologistes oui, démocrates oui. Populistes

Lire la suite sur Franceinfo

Vos réactions doivent respecter nos CGU.