Le PS reporte son congrès en raison de l'épidémie

Le PS reporte son congrès en raison de l'épidémie
Le premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, le 21 octobre 2020 à Paris

, publié le samedi 24 octobre 2020 à 19h43

Le Parti socialiste a décidé de reporter sine die son congrès prévu les 12 et 13 décembre à Villeurbanne (Rhône) en raison de la situation sanitaire, tout en préparant "un projet" dans la  perspective de la présidentielle de 2022, selon son premier secrétaire Olivier Faure. 

Le Conseil national (CN) du PS, réuni au siège du parti à Ivry-sur-Seine, a voté "à l'unanimité l'engagement de la procédure de suspension du congrès".

"En l'absence de congrès, je reviendrai devant vous dans quelques semaines pour vous soumettre la feuille de route de nos prochains mois", a affirmé M. Faure, dans son discours de clôture du CN, ouvert à la presse sur Facebook et Youtube.

"Ces mois devront être ceux de l'affirmation d'un projet pour les Français et la base à partir de laquelle nous pourrons discuter d'un contrat de coalition avec nos partenaires", a-t-il ajouté.

L'ajournement du congrès ne doit pas "mettre entre parenthèses notre travail" mais permettre que "nous accélérions le rythme" afin de "répondre aux attentes, d'être prêts pour l'échéance décisive de 2022", a estimé le numéro un socialiste.

Lors de ce congrès, M. Faure comptait être candidat à sa propre succession à la tête du parti.

Selon ses statuts, le PS doit organiser un congrès tous les deux ans. M. Faure a été élu premier secrétaire en avril 2018, à Aubervilliers, un an après les lourdes défaites de 2017.

La maire de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, avait décidé de le défier en présentant une motion concurrente à la sienne, dans laquelle elle accuse la direction sortante de "gérer le déclin" du PS "en quémandant son strapontin dans une unité" avec d'autres formations de gauche ou écologistes dont on ne connaît "ni les propositions ni l'incarnation".

Elle a jugé, dans un communiqué, la décision de reporter le congrès "appropriée". En raison du report du congrès, la direction du PS a décidé de ne pas publier les textes d'orientation.

Alors que le gouvernement réfléchit à un éventuel report des régionales, en raison du Covid, M. Faure a estimé que s'il fallait le faire "pour éviter la période hivernale qui est aussi celle de toutes les épidémies, nous en sommes d'accord".

"Mais il faut que tout soit sur la table. Qu'une date butoir soit fixée. La Covid ne doit pas devenir le paravent des convenances personnelles et électorales du chef de l'Etat", a-t-il prévenu, en préconisant des "solutions", notamment "le vote à distance".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.