Le président de l'Assemblée nationale veut que les députés trop souvent absents paient des amendes

Le président de l'Assemblée nationale veut que les députés trop souvent absents paient des amendes©MAXPPP

franceinfo, publié le lundi 05 février 2018 à 10h06

"Il y a des multirécidivistes de l'absence, dans la majorité et dans l'opposition." François de Rugy, le président LREM de l'Assemblée nationale, a annoncé, dimanche 4 février sur BFMTV, vouloir faire appliquer les sanctions financières prévues par le règlement contre les députés qui rateraient trop souvent les votes solennels : une amende de 4 320 euros pourrait frapper ceux qui sont absents sans justification à un tiers de ces scrutins. Elle doublerait pour ceux qui en manquent la moitié.

"Pour la présence lors des votes dits solennels [dans l'hémicycle], prévus à l'avance, pour lesquels il est facile de s'organiser, la sanction prévue n'a jamais été appliquée par mes prédécesseurs", a affirmé François de Rugy dans l'émission "Dimanche en politique". Il…

Lire la suite sur Franceinfo

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Le président de l'Assemblée nationale veut que les députés trop souvent absents paient des amendes
  • C'est un bon début. Après il faudra leur demander de présenter le travail pour lequel ils sont payés : rapports, compte-rendus de réunions, livres blancs sur des sujets sur lesquels ils sont censés réfléchir...

  • De Rugy a quelques bonnes idées concernant le fonctionnement de l'Assemblée, mais il a la main qui tremble !! cependant il va falloir y arriver à supprimer tous ces privilèges, je dis bien Tous et vite ! pas en 2022 ...

  • Les députés ont d'autres missions qui les empêchent quelquefois d'être présents...donc, il faut plutôt contrôler ce qu'ils font quand ils ne siègent pas sur leurs bancs et les faire payer si l'absence n'est pas justifiée par un motif lié à leur fonction.

  • très bien !! quand je ne vais pas à mon travail , je ne suis pas payé , et je risque la porte !!!!! alors pareil pour ces bobos !!!!

    je suis dans votre cas

  • Ce n'est pas cela qu'il faut faire !!!!!!!!! Il faut appliquer une paye prorata temporis du temps de présence, ........ entendons par paye, émoluments, avantages joints, etc, etc ........ Comment fait-on dans le privé? on sabre du salaire, des avantages et des frais ....... ça , au moins, c'est clair, ........ le reste n'est que "tarabiscouettes stériles" pour occuper la galerie, ......... rappelons juste que ce qui est simple, la plupart du temps donne du résultat, ....... les machins en forme d'usine à gaz n'ont fait que complexifier les problématiques au point de ne jamais rien générer de positif, c'est l'histoire qui le dit, ........ DONC, simple et ferme ........

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]