Le premier mari de Brigitte Macron est décédé

Le premier mari de Brigitte Macron est décédé
Brigitte Macron le 15 mars 2020 au Touquet.

, publié le jeudi 08 octobre 2020 à 16h58

André-Louis Auzière est décédé en décembre dernier, à 68 ans, a indiqué jeudi 8 octobre sa fille Tiphaine Auzière à Paris-Match



C'était le premier mari de Brigitte Macron, qu'elle avait quitté pour le futur président alors qu'il n'était qu'un jeune lycéen. André-Louis Auzière est décédé en décembre 2019, a confié jeudi 8 octobre Tiphaine Auzière à Paris-Match. "Mon père est mort, je l'ai enterré le 24 décembre dernier dans la plus stricte intimité.

Je l'adorais, c'était un être à part, un anticonformiste qui tenait plus que tout à son anonymat. Il faut le respecter", a expliqué la benjamine du clan Auzière. La jeune femme de 36 ans, qui vient de lancer "un lycée d'excellence", n'a pas souhaité en dire plus sur les circonstances du décès. 




Selon Closer, il est décédé la veille des fêtes de Noël 2019 à l'hôpital Georges-Pompidou à Paris, "après un long combat avec la maladie". On ignore si Brigitte Macron ou son mari ont assisté aux funérailles. Un porte-parole du couple présidentiel a déclaré qu'il n'y aurait "aucun commentaire sur ce sujet car il est de nature privée", rapporte L'Est Républicain

Brigitte Trogneux et André-Louis Auzière se sont rencontrés au début des années 1970, au Touquet, dans le nord de la France. Ils se sont mariés en 1974 avant de devenir les parents de Sébastien (en 1975), Laurence (1977) et Tiphaine (1984). Ils ont vécu en Alsace, où André-Louis Auzière était directeur de la Banque française du commerce extérieur, avant de venir s'installer à Amiens, en Picardie, où quelques années plus tard son épouse rencontrera le jeune Emmanuel Macron de 24 ans son cadet au lycée de La Providence où elle était professeur de français.

Brigitte et André-Louis Auzière divorceront en 2006, alors qu'ils ne vivaient déjà plus ensemble depuis longtemps. L'année suivante, Brigitte et Emmanuel Macron se marieront au Touquet. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.