«Le poids des mutuelles en France s'explique, car l'intervention de l'Etat dans le social a été tardive»

«Le poids des mutuelles en France s'explique, car l'intervention de l'Etat dans le social a été tardive»
Au cours d'une manifestation d'internes en médecine en 2012, à Paris. «Mutuelles au pouvoir = patients au désespoir», peut-on lire sur une pancarte.

Libération, publié le mercredi 13 juin 2018 à 18h10

Emmanuel Macron a présenté ce mercredi les grandes lignes de sa vision de la protection sociale en France, en confirmant pour 2021 l'aboutissement d'une promesse de campagne : le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et audioprothèses. Une mesure qui devrait se répercuter sur les tarifs des complémentaires santé, a prévenu UFC-Que Choisir, dénonçant les «dérives» du secteur, avec des cotisations qui sont déjà passées de «468 euros par personne et par an en moyenne en 2006 à 688 euros en 2017», soit une inflation de 47%, contre 14% pour l'économie en général. Pourquoi les mutuelles ont-elles ce poids dans le système social français ? Les réponses de Michel Dreyfus, directeur de recherche au CNRS-Centre d'histoire sociale de l'

Lire la suite sur Libération

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.