Le plan du gouvernement pour réduire les écarts salariaux hommes-femmes

Le plan du gouvernement pour réduire les écarts salariaux hommes-femmes©Wochit

6Medias, publié le jeudi 09 août 2018 à 20h11

À la rentrée, un rapport listant des propositions visant à réduire les écarts salariaux hommes-femmes doit être rendu. Les Échos en ont dévoilé la teneur.

En mai dernier, la ministre du Travail avait chargé Sylvie Leyre, DRH de Schneider Electric d'établir "des critères objectifs de calcul des écarts de salaire pour comptabiliser les écarts inexpliqués qui perdurent entre les hommes et les femmes". Selon Les Échos, cette dernière aurait déjà dévoilé ses pistes au patronat et aux syndicats.

Cinq critères auraient été retenus par Sylvie Leyre : "L'écart de rémunération entre hommes et femmes, le pourcentage de femmes augmentées après un congé maternité, l'écart entre la part des femmes et celle des hommes augmentés, l'écart entre le temps moyen s'écoulant entre deux promotions pour elles et eux, ainsi que le nombre de femmes parmi les dix salariés les mieux payés de l'entreprise", détaille Les Échos.



Pour l'heure, les partenaires sociaux restent sceptiques. Le patronat redoute que l'effort financier soit "insoutenable" pour les entreprises. Les syndicats quant à eux craignent que ces critères ne servent qu'à "noyer le poisson", ont-ils expliqué aux Échos. Muriel Pénicaud a pour sa part annoncé une phase de test. Cette mesure devrait concerner toutes les entreprises de plus de 50 salariés et devrait entrer en vigueur dès le 1er janvier 2019 pour celles avec plus de 250 salariés, et le 1er janvier 2020 pour toutes les autres.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU