Le pass sanitaire est un "succès" copié à l'étranger, assure Olivier Véran

Le pass sanitaire est un "succès" copié à l'étranger, assure Olivier Véran
Olivier Véran à Paris, le 25 août 2021.

publié le mardi 31 août 2021 à 12h29

Le ministre assure que des dizaines de pays ont suivi l'exemple de la France et appliquent un pass sanitaire.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran a assuré lundi 30 août que le pass sanitaire était un succès qui avait inspiré de nombreux pays étrangers

"À l'étranger, on parle du pass sanitaire comme du succès français, a expliqué le ministre sur France 5. Maintenant, ce ne sont pas trois ou cinq pays qui font la même chose que nous, ce sont des dizaines de pays qui nous ont emboîté le pas."

Dans les lieux concernés, "la vie ne s'est pas arrêtée, c'est même le contraire", selon le ministre, qui estime que "les gens se sentent désormais plus en sécurité".


"L'activité des restaurants, des bars et des salles de sport est plus importante qu'à l'été 2019", a-t-il assuré.

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire avait déjà tenu des propos similaires lundi, en assurant que la mise en place du pass sanitaire dans des lieux recevant du public début août "n'a pas eu d'impact sur l'activité économique du pays". "Dans les bars et les restaurants, les dépenses en carte bleue ont augmenté de 5% la semaine du 9 août", celle du début de l'instauration du pass, "et de 8% la semaine qui a suivi" par rapport à 2019, a justifié Bruno Le Maire, reconnaissant toutefois "une ou deux exceptions", comme "les centres commerciaux".  

Et surtout, sans le pass sanitaire, la France aurait dû être reconfinée. "Nous aurions refermé des lieux qui sont restés ouverts, les bars et les restaurants, nous aurions fermé les clubs de nuit et peut-être d'autres types de commerces, a-t-il estimé. Nous l'avions fait par le passé car nous n'avions pas le choix... Aujourd'hui nous avons des options alternatives, nous les prenons."


Enfin, Olivier Véran a répété que le pass sanitaire pourrait être prolongé au-delà de la date légale du 15 novembre. "Si au cœur de l'automne, on se rendait compte qu'il y avait une vague d'un autre variant, évidemment qu'on se reposerait la question", a indiqué le ministre. Je ne suis pas en train de vous annoncer qu'on va prolonger le pass. Mais on utilisera les outils nécessaires, le temps nécessaire."

Le 26 août dernier, Olivier Véran avait affirmé que "les dernières réticences sont en train de tomber face au succès du pass sanitaire" qui, associé à un "système de tests efficace et la vaccination massive des Français", a "permis de traverser l'été sans confinement malgré une vague de variant très contagieux".

Obligatoire depuis le 21 juillet dans les lieux (culture, loisirs, sports, salons...) accueillant plus de 50 personnes, le pass sanitaire a été étendu le 9 août à l'accès aux hôpitaux sauf urgences, aux bars et restaurants, aux grands centres commerciaux sur décision préfectorale... Depuis lundi, ils s'impose également aux salariés des lieux concernés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.